en Inter-réseaux Développement rural en Inter-réseaux Développement rural

Home

Bulletin de veille n°337

Tout déroulerTout enrouler


Politiques agricoles


Hub Rural, juin 2018
En juin dernier à Ouagadougou s’est tenue une réunion de haut niveau, en vue de l’examen et l’adoption des modalités de fonctionnement et de l’opérationnalisation de la Reserve Régionale de Sécurité Alimentaire de la CEDEAO. Les experts ont discuté entre autres de la mise en place des organes de gouvernance, du règlement technique relatif à l’opérationnalisation de la Réserve Régionale, et des mesures urgentes en réponse à la crise alimentaire et nutritionnelle en cours dans la région.

Lire le compte-rendu :

http://hubrural.org/Les-Experts-et-le-Comite-Technique-Ministeriel-Specialise-Agriculture-de-la.html


AFDI, Iram, mai 2018
Comment catégoriser les exploitations agricoles familiales afin de pouvoir mettre en œuvre des politiques agricoles ciblées ? L’Afdi et l’Iram ont testé 3 hypothèses pour répondre à cette question : la possibilité de catégoriser les exploitations selon leur degré de viabilité ; le risque d’accaparement par les exploitations les mieux nanties en cas d’absence de ciblage des soutiens et, enfin, l’acceptabilité, pour les acteurs de la mise en œuvre d’une politique de soutiens différenciés. Cette étude, qui a ciblé un large spectre de politiques, depuis les appuis productifs à la protection sociale, a retenu le Burkina Faso comme point d’application.

Lire la synthèse (8 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/afdi-iram_note_de_synthese_soutiens-differencies_mai2018.pdf


Farm, Jean Balié, juin 2018
Dans cet article, Jean Balié, économiste responsable du programme Suivi et analyse des politiques agricoles et alimentaires à la FAO (programme MAFAP) propose une analyse au sujet de la cohérence des politiques dans les pays en développement d’Afrique. Il souligne les problèmes de cohérence entre différentes politiques sectorielles lorsqu’il s’agit de répondre à un objectif plus large tel que la sécurité alimentaire, et met en lumière les difficultés d’harmoniser toutes les aides au bon moment, ainsi que la maîtrise des prix. Selon lui, de l’expérience MAFAP, il ressort que les problèmes de cohérence sont davantage la norme que l’exception.

Lire l’article :

http://www.fondation-farm.org/zoe.php?s=blogfarm&w=wt&idt=3565


CNCR – Sénégal, IED Afrique, juin 2018
Face au constat d’échec pour la NASAN au Sénégal, plus d’une vingtaine d’organisations paysannes et d’acteurs de la société civile ont publié la présente lettre. Celle-ci appelle le G7, le gouvernement du Sénégal et l’Union Africaine à soutenir fortement l’agriculture familiale, y compris les pratiques agroécologiques et la promotion des femmes pour le développement de systèmes de production plus durables qui nourrissent les populations locales.

Lire la lettre (4 p.) :

http://www.iedafrique.org/Lettre-d-interpellation-adressee-au-gouvernement-de-la-Republique-du-Senegal.html


Le Monde, juin 2018
Cet article du journal Le monde revient sur les politiques agricoles en œuvre depuis une dizaine d’années au Rwanda. L’Etat encadre de près l’agriculture pour augmenter les rendements à travers l’approvisionnement en semences et en intrants, la mise en place de quotas, au risque de fragiliser les paysans les plus pauvres. L’article aborde entre autres les questions de pression foncière, les filières informelles mais aussi les chenilles légionnaires.

Lire l’article :

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/06/14/au-rwanda-une-revolution-verte-a-marche-forcee_5315138_3212.html


Agro-alimentaire


Oxfam, juin 2018
Oxfam publie un nouveau rapport dénonçant l’aggravation des inégalités et des souffrances humaines dans les chaînes alimentaires, et lance sa nouvelle campagne visant à mobiliser le pouvoir des consommateurs du monde entier en vue d’y mettre fin. Le rapport présente de nouvelles données empiriques sur la compression acharnée des revenus des paysans et sur le déni généralisé des droits du travail parmi celles et ceux qui fournissent différents produits aux supermarchés du monde entier.

Lire le rapport (120 p., 7 Mo) :

https://d1tn3vj7xz9fdh.cloudfront.net/s3fs-public/file_attachments/cr-ripe-for-change-supermarket-supply-chains-210618-fr.pdf


Foncier


IFRI, mai 2018
Pendant les dix dernières années, l’appropriation massive des terres arables par des entreprises internationales en Afrique a fait l’objet de nombreux débats, notamment en Tanzanie. Ce rapport, rédigé par Sina Schlimmer sur la base de sa thèse de science politique, dresse le bilan des enjeux de cette multiplication des projets d’investissements. Il s’agit d’identifier les décalages entre la conception des politiques de promotion de l’investissement foncier et les limites de leur implémentation, afin de questionner la dynamique de privatisation de la gestion du foncier.

Lire la note (30 p.) :

https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/schlimmer_politiques_foncieres_tanzanie_2018.pdf


Comité Foncier et développement, février 2018
Le Comité technique Foncier et développement a réalisé des fiches pédagogiques sur les politiques foncières, diffusées sur le site du Hub Rural. La première fiche aborde la question des politiques de formalisation à grande échelle des droits coutumiers, censées faciliter l’accès au crédit pour les acteurs ruraux grâce à l’établissement de titres sûrs. La deuxième fiche aborde la question de la sécurisation foncière marchande en Afrique de l’Ouest. Elle analyse les pratiques locales de sécurisation des transactions et les politiques d’enregistrement légal des droits.

Lire la fiche sur les politiques de formalisation des droits coutumiers (4 p.) :

http://www.foncier-developpement.fr/publication/politiques-de-formalisation-droits-coutumiers-afrique-rurale-subsaharienne-histoire-tourmentee/

Lire la fiche sur la sécurisation des transactions foncières marchandes (4 p.) :

http://www.foncier-developpement.fr/publication/securiser-transactions-foncieres-marchandes-afrique-de-louest-rurale/


GRAIN, juin 2018
Cette analyse revient sur les conséquences de l’échec des transactions foncières dans l’agriculture, pour les communautés locales. L’ONG GRAIN a réuni des informations sur 135 transactions foncières destinées à la production de plantes alimentaires ayant échoué entre 2007 et 2017. Cet article présente les raisons de ces échecs dans plusieurs pays tels que le Sénégal, le Mali et le Cameroun, et les leçons à en tirer. L’article met également l’accent sur les actions à mettre en place suite à l’échec de ces projets, le véritable défi étant de rendre la terre aux communautés.

Lire la note (13 p.) :

https://www.grain.org/fr/article/entries/5960-l-echec-des-transactions-foncieres-dans-l-agriculture-laisse-des-sequelles-de-plus-en-plus-desastreuses-et-penibles


Jeunes


Réseau FAR, mai 2018
Le réseau international FAR a coordonnée une étude de capitalisation sur « l’insertion et l’installation agricole des jeunes en Afrique », réalisée par l’IRAM. Ce travail aboutit à une identification des différents modes opératoires en matière d’insertion des jeunes au sein des pays étudiés, et soulève des leviers d’intervention pouvant être utiles aux professionnels de la formation agricole et rurale.

Lire le rapport (110 p.) :

http://www.reseau-far.com/wp-content/uploads/2018/06/Etude-de-capitalisation-insertion-et-installation-agricole-en-Afrique_-R%C3%A9seau-FAR-2018.pdf

Lire le résumé :

http://www.reseau-far.com/fr/etude-de-capitalisation-sur-linsertion-et-linstallation-agricole-des-jeunes-en-afrique/


Elevage et lait


Coordination SUD, GRET, avril 2018
Au Sénégal, le Gret met en œuvre depuis 2012 le projet Asstel pour appuyer la structuration des exploitations familiales d’élevage. Cela comprend des cours d’alphabétisation, des actions de prévention et de gestion des risques climatiques, et une diversification des activités économiques. Cet article passe en revue quelques-unes de ces initiatives à travers des témoignages et recense des ressources concernant ce projet. Retrouvez également deux articles issus de la revue Grain de Sel d’Inter-Réseaux n°73-74 consacré aux laiteries en Afrique de l’Ouest.

Lire l’article du Gret :

https://www.coordinationsud.org/actualite/laiteries-senegalaises-inscrire-dans-la-duree-les-changements-inities/

Lire l’article de Grain de Sel « Pas de lait local sans industries locales » :

http://www.inter-reseaux.org/publications/revue-grain-de-sel/le-pastoralisme-a-t-il-encore-un/article/pas-de-lait-local-sans-industries?lang=fr

Lire l’article de Grain de Sel « Laiteries artisanales et industrielles en Afrique de l’Ouest » :

http://www.inter-reseaux.org/publications/revue-grain-de-sel/le-pastoralisme-a-t-il-encore-un/article/laiteries-artisanales-et?lang=fr


Sécurité alimentaire et nutritionnelle


Réserve Régionale de Sécurité Alimentaire de la CEDEAO, mars 2018
Dans ce second numéro du Bulletin d’information trimestriel de la Réserve Régionale de Sécurité Alimentaire de la CEDEAO, les principaux éléments abordés sont relatifs au suivi des stocks de la Réserve Régionale ; à la contribution de la Commission de la CEDEAO à la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Nigeria ; au rôle des différents acteurs et structures ; ainsi qu’à la poursuite du renforcement des pays dans le peuplement de la plateforme du système d’information agricole régional.

Lire le numéro (8 p.) :

http://araa.org/sites/default/files/news/pdf/Bulletin%20num%C3%A9ro%202%20de%20la%20R%C3%A9serve%20R%C3%A9gionale%20FR%20mars%202018.pdf



Brookings, juin 2018
Selon cet article qui s’inspire notamment du projet « Ending Rural Hunger » et d’une recherche publiée par l’Initiative pour la croissance en Afrique, il apparaît qu’en dépit de grands progrès réalisés en Afrique dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, plusieurs contraintes et menaces pèsent sur ces derniers et sur la viabilité des interventions. Selon l’article il sera indispensable de recueillir des données nationales, sous-nationales et ménagères régulièrement.

Lire l’article :

https://www.brookings.edu/blog/africa-in-focus/2018/06/06/point-de-vue-prospectif-sur-lafrique-securite-nutritionnelle-la-derniere-longueur-du-programme-de-securite-alimentaire-de-lafrique/


Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), Programme alimentaire mondial (PAM), Rural 21, juin 2018
La FAO, UNICEF et le PAM ont publié un document de synthèse conjoint sur les besoins d’agir dans la région du Sahel ouest-africain. Selon différentes prévisions, la région est confrontée à une grave crise alimentaire en 2018 en raison d’un déficit de pluie : selon la dernière analyse 4,25 millions de personnes auront besoin d’une aide alimentaire pendant la période de soudure (mai-août 2018) dans les zones pastorales de tout le Sahel (Burkina Faso, Tchad, Niger, Mali, Mauritanie et Sénégal).

Lire la synthèse en anglais (16 p.) :

http://www.fao.org/3/i8940en/I8940EN.pdf

Lire l’article de Rural 21 :

https://www.rural21.com//nc/francais/actualites/detail/article/le-sahel-confronte-a-une-grave-crise-alimentaire-00002837/


Enjeux commerciaux


ICTSD, juin 2018
Le petit commerce transfrontalier – souvent appelé commerce transfrontalier informel – est omniprésent en Afrique. Malgré son potentiel considérable en termes de développement durable, les petits commerçants se heurtent souvent à de sévères contraintes dans la conduite de leurs activités. Quelles sont ces difficultés pratiques auxquelles ils doivent faire face et pourquoi est-il important de les soutenir pour surmonter ces dernières ? Comment exploiter au mieux le potentiel de cette forme de commerce en matière de développement ?

Lire les articles :

https://www.ictsd.org/bridges-news/passerelles/issue-archive/soutenir-les-petits-commer%C3%A7ants-transfrontaliers-africains


Fiches techniques


RECA Niger, juin 2018
Le sésame est une culture en expansion dans la région de Diffa au Niger. Ces 5 dernières années, les superficies emblavées en sésame pendant la saison des pluies prennent de plus en plus d’ampleur. Cette fiche technico-économique présente les rendements obtenus pour le sésame variété blanche ainsi que les marges brutes. Elle montre notamment que pour cette culture dans la région de Diffa, la mécanisation agricole n’est pas rentable.

Lire la fiche (3 p.) :

http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/FTE_Sesame_CRA_Diffa_Juin2018.pdf


RECA Niger, juin 2018
Le raccourcissement de la saison pluvieuse et la mauvaise répartition des pluies au Niger exigent que les pratiques agricoles soient revues et adaptées à ces nouvelles conditions. C’est dans ce cadre que cette fiche technique sur le niébé a été élaborée, décrivant ainsi les itinéraires techniques à suivre par les producteurs pour une production de niébé de qualité au Niger. Elle aborde également les différents ravageurs et moyens de lutte.

Lire la fiche (11 p.) :

http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/FT_itineraires_techniques_production_niebe_de_qualite.pdf


RECA Niger, février 2018
La laitue est l’une des principales cultures irriguées du département de Doutchi (région de Dosso au Niger). Au cours de l’année, un producteur peut effectuer 5 à 6 cycles de production. Les superficies moyennes exploitées par producteur varient entre 500 à 1 500 m². Cette fiche présente les éléments techniques et économiques de cette culture, ainsi que le calendrier des charges et une analyse des risques.

Lire la fiche (4 p.) :

http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/FTE_Laitue_2018_CRA_Dosso.pdf


RECA Niger, janvier 2018
L’oignon rouge est l’une des principales cultures irriguées de la commune de Gaya au Niger. Cet oignon a un cycle de 90 à 115 jours, du repiquage à la récolte. Les superficies moyennes exploitées par producteur varient entre 0,1 ha et 1 ha. Cette fiche présente les éléments techniques et économiques de cette culture, ainsi que le calendrier des charges et une analyse des risques.

Lire la fiche (3 p.) :

http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/FTE_oignon_rouge_2018_CRA_Dosso.pdf


Situation agricole


Réseau ouest-africain des céréaliers (ROAC), juin 2018
Le bulletin N°22 du ROAC sur la situation du marché des céréales (riz, maïs, mil et sorgho) est disponible. Les transactions commerciales de céréales au cours de ce mois de mai ont été dynamiques et intenses avec le démarrage du jeûne musulman qui a entrainé une hausse de la demande. Globalement, les bonnes productions enregistrées pour le riz et le maïs ont permis d’alimenter correctement les marchés et de maintenir les prix stables sur la majorité des marchés.

Lire le bulletin (13 p.) :

https://drive.google.com/file/d/1b9QUdtYJ4RqQYGnPdvn02rcN-iyxzEa6/view

Lire le bulletin en anglais (13 p.) :

https://drive.google.com/file/d/1btWlMLi-9v1eitc1xXOOoKfvofi6HSq7/view

Remerciements


Nous remercions notre réseau des veilleurs en ligne. Les opinions exprimées dans ces références ne reflètent pas nécessairement celles d’Inter-réseaux, mais celles des auteurs. Si vous avez des ressources intéressantes, n’hésitez pas à les partager en nous écrivant à [email protected] Nous vous remercions de penser à nous signaler si vous publiez ce bulletin de veille sur votre site internet.

  • Réagir :
  • Partagez :

Respond to this Article


Stay Informed! !

You can subscribe to our publications and newsletters and get them directly in your email. You can also create personalised news alerts to receive the newest information published on topics of your choice. Sign me up!

Sign me up!

  •  

    Site produced with the support of the Organisation Internationale de la Francophonie and the Agence Française de Développement.

  • AFD OIF
  • How to participate?

    There are many possible ways you can join in the life of the network. You can subscribe to our publications and create custom news alerts. Subscribe to our publications. You can also subscribe to our RSS feeds and follow us on social networks. Send us your contributions and suggestions by contacting us! Contact us!

    Abonnez-vous à nos publications

  • You can also subscribe to our RSS feeds and follow us on social networks.

  • Send us your contributions and suggestions by contacting us!

  • Contact us