fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin de veille n°298

Tout déroulerTout enrouler


Changement climatique


Jeune Afrique, Libération, Le Monde, novembre 2016
La 22ème conférence des Nations Unies sur les changements climatiques a eu lieu à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016. Nous avions déjà relayé dans le précédent bulletin de veille des ressources liées à cet événement. Nous vous proposons de lire 3 nouveaux articles sur la COP 22 publiés depuis lors. Les deux premiers articles constatent que les négociations ont échoué à sauver l’agriculture, en particulier africaine. Dans le troisième article, SeyniNafo, président du groupe des pays africains à la COP 22, explique à Jeune Afrique ce qui bloque réellement dans les négociations entre les pays du Nord et du Sud. Il souhaite notamment des « fonds additionnels et spécifiques au climat » pour le continent.

Lire l’article du Monde « A la COP22, les négociateurs échouent à sauver l’agriculture africaine » :

http://www.lemonde.fr/cop22/article/2016/11/19/a-la-cop22-les-negociateurs-echouent-a-sauver-l-agriculture-africaine_5034275_5025028.html

Lire l’article de Libération « A la COP 22, l’accord sur l’agriculture en friche » :

http://www.liberation.fr/planete/2016/11/17/a-la-cop-22-l-accord-sur-l-agriculture-en-friche_1529165

Lire l’entretien de SeyniNafo publié par Jeune Afrique :

http://www.jeuneafrique.com/375440/politique/cop-22-seyni-nafo-veut-fonds-additionnels-specifiques-climat/


IFPRI, novembre 2016
Cet article est un argumentaire en faveur de la mise en place d’une taxe carbone sur les produits alimentaires. L’idée est que celle-ci permettrait à la fois d’agir pour la santé via l’effet dissuasif de l’augmentation des prix de certains produits, comme par exemple la viande rouge, ainsi que pour le changement climatique car à terme, une baisse de la consommation de ces produits entrainerait une diminution des émissions de carbone.

Lire l’article :

http://www.ifpri.org/blog/taxing-red-meat-may-cut-emissions-and-disease


Lait


Arlafoods, Care, Cirad, RBM, novembre 2016
Les 2 et 3 novembre à Abuja, l’Alliance ”Voie Lactée pour le développement” a organisé une table ronde sur le développement du secteur laitier en Afrique de l’Ouest. Celle-ci a réuni 86 représentants du secteur laitier au niveau international. L’objectif était d’une part de proposer des solutions pertinentes pour améliorer la production, la collecte, la transformation et la distribution du lait local, et d’autre part d’ouvrir l’Alliance à d’autres membres.

Lire le relevé de conclusions et de recommandations (20 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/communique_final_table_ronde_abuja_2_3_novembre_2016-2.pdf

Lire le relevé de conclusions et de recommandations en anglais (19 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/final_communique_from_the_abuja_roundtable_2_3_november_2016_-_english.pdf

Lire le résumé (2 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/final_one_page_summary_-_abuja_roundtable_-_english_and_french.pdf


Pastoralisme


FAO, novembre 2016
Afin de répondre aux besoins des éleveurs, la FAO a mis au point un guide sur la manière d’établir des arrangements de titulaires viables pour ces populations souvent marginalisées. Le défi est de concilier les systèmes coutumiers avec des régimes imposés et formels sans perdre la flexibilité nécessaire au pastoralisme. Le guide technique présente la manière dont cela peut être atteint et ce, à travers plusieurs cas de figure où la reconnaissance juridique des droits coutumiers revêt la même valeur que les lois statutaires.

Lire le rapport (152 p., 3 Mo) :

http://www.fao.org/3/a-i5771e.pdf


Agroécologie


INRA, décembre 2016
Ce dictionnaire d’agroécologie, en ligne et accessible à tous, propose de définir de façon pédagogique de nombreux termes en lien avec l’agroécologie afin de permettre au plus grand nombre d’en comprendre les enjeux et les pratiques. Il est né d’un dispositif de veille territoriale sur l’agroécologie ayant permis de capitaliser plus de 300 termes à partir de l’observation et de l’analyse des pratiques de terrain. Ces derniers sont présentés sous forme dynamique grâce à des images, vidéos, interviews d’auteur et infographies.

Consulter le dictionnaire :

http://dicoagroecologie.fr/


Riz


RFI, novembre 2016
La radio RFI a réalisé un reportage audio sur le projet Bricop de commercialisation du riz au Burkina Faso. Ce projet -émanation de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique ou AGRA- s’adresse dans la phase pilote à vingt mille petits producteurs. Il vise l’augmentation de la production, l’amélioration de la commercialisation et un meilleur accès au crédit. Le système de riziculture intensive (RSI) est au cœur de la discussion.

Ecouter le reportage (26 min.) :

http://www.rfi.fr/emission/20161127-burkina-faso-bama-riziculture-intensive-riz


SOS Faim, novembre 2016
Pour le nouveau numéro de sa publication Dynamiques Paysannes, SOS Faim propose un bilan de la filière riz dans 5 pays d’Afrique de l’Ouest : le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Sénégal. L’ONG a également consacré le dossier de sa revue Défis Sud à l’enjeu du riz en Afrique de l’Ouest, autour de la question « comment concilier sécurité alimentaire des consommateurs et développement des filières locales ? ».

Lire le Défis Sud n°132 (36 p., 4 Mo) :

https://www.sosfaim.be/wp-content/uploads/2016/11/defis_sud_riz_complet.pdf

Lire le Dynamiques Paysannes n°42 (12 p.) :

https://www.sosfaim.be/wp-content/uploads/2016/11/SOS-16-ZM42-FR-num.pdf

Lire le Dynamiques Paysannes n°42 en anglais (12 p.) :

https://www.sosfaim.be/wp-content/uploads/2016/11/SOS-16-ZM42-UK-num.pdf


Céréales


Afraca, CTA, Réseau ouest-africain des céréaliers, Roppa, décembre 2016
Ouagadougou accueillait fin novembre une conférence multi-acteurs autour du thème « Comment fluidifier les échanges de céréales en Afrique de l’Ouest : quels instruments de marché et quelles mesures de politiques publiques ? ». Portée essentiellement par les organisations regroupées au sein du ROPPA et du ROAC, la conférence visait à informer les acteurs sur les mutations des marchés nationaux et sous régionaux, valoriser les expériences sur les chaînes de valeurs céréalières et plaider pour l’accélération du processus de création d’une bourse céréalière ouest-africaine.

Lire les documents de la conférence :

http://roppa-afrique.org/spip.php?article470


Stocks alimentaires


ICTSD, novembre 2016
Ce rapport s’inscrit dans les travaux de recherche visant à trouver des solutions permanentes pour permettre à des pays de soutenir leur agriculture tout en étant OMC-compatible. Il examine pour cela le fonctionnement des programmes de stocks alimentaires publics existant dans un échantillon de pays membres de l’OMC. Il décrit les différentes procédures de gestion des stocks et d’administration des prix. Il étudie dans quelle mesure ces derniers sont fixés en dessous des prix du marché international et, le cas échéant, quels sont les effets réels observés en matière de distorsion du marché.

Lire le rapport (40 p., 3 Mo) :

http://www.ictsd.org/sites/default/files/research/public_stockholding_for_food_security_purposes_options_for_a_permanent_solution.pdf


Situation alimentaire


Afrique Verte, novembre 2016
Le "Point sur la situation alimentaire" d’Afrique Verte est un bulletin mensuel technique donnant des informations sur le prix des céréales au niveau des marchés de consommation, sur la campagne agricole et sur la situation alimentaire au Burkina, au Mali et au Niger.Début novembre, la tendance générale de l’évolution des prix des céréales est à la baisse au Niger et au Burkina et à la stabilité au Mali.

Lire le bulletin (8 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/psa_187-11-2016.pdf


Agrhymet, CILSS, novembre 2016
Les participants à la concertation technique régionale sur les bilans céréaliers et alimentaires ex-post 2015-2016 et prévisionnels 2016-2017, tenue à Cotonou au Bénin, du 21 au 23 novembre 2016 analysent la campagne pastorale 2016 - 2017.Il ressort que la campagne agro-pastorale est globalement satisfaisante avec toutefois, des zones d’insécurité alimentaire et nutritionnelle préoccupante dans le Bassin du Lac Tchad.

Lire l’avis (3 p.) :

http://www.cilss.bf/IMG/pdf/Avis_PREGEC_Cotonou_Version_finale.pdf


Alimentation durable


Chaire Unesco Alimentation du Monde, novembre 2016
La chaire Unesco Alimentation du monde lance une série de policy briefs. Cette série, intitulée SoWhat ? , traduit des résultats de recherche en recommandations ou informations lisibles pour l’action. Elle s’étend sur tous les domaines de l’alimentation durable, de la nutrition au droit à l’alimentation en passant par le marketing, les sciences sociales et de gestion, les sciences politiques, l’économie, les technologies agroalimentaires et l’agronomie. Les trois premiers numéros publiés sont issus d’une recherche menée pendant trois années sur les pratiques alimentaires en Côte d’Ivoire et au Cameroun.

Lire les numéros :

https://issuu.com/chaireunescoadm/stacks/0bba7cc9806b4361ac98ecd436bc74eb


Données agricoles


CTA, novembre 2016
Avec l’avènement du Web 2.0 et des médias sociaux, l’ouverture des données a amorcé une nouvelle phase il y a quelques années. Une série de nouveaux outils et technologies ont été développés et mis à la disposition de nombreuses personnes à travers le monde. Cet article montre l’intérêt des infographies et de visualiser les données dans le secteur agricole.

Lire l’article :

http://www.cta.int/fr/article/2016-11-23/le-monde-a-besoin-de-donnees-agricoles.html


Le Point, novembre-décembre 2016
« Les chiffres de la faim dans le monde publiés par la FAO sont à jeter à la poubelle », affirmait Thomas Pogge, spécialiste de la philosophie politique et professeur à l’université de Yale, lors d’une interview accordée au Point.fr. Quelques jours plus tard, la FAO a tenu à réagir à ces propos. Selon Pietro Gennari, directeur en chef de la division statistique, Thomas Pogge « ne connaît pas assez les méthodes de travail de la FAO », même s’il reconnaît un manque de pédagogie autour de leurs statistiques et un usage abusif échappant à leur contrôle. La FAO maintient que le nombre de personnes souffrant de la faim régresse dans le monde : « Tous les chiffres progressent ces dernières années, l’amélioration est indéniable. »

Lire l’article de Thomas Pogge :

http://www.lepoint.fr/monde/les-chiffres-de-la-faim-dans-le-monde-sont-a-jeter-a-la-poubelle-20-11-2016-2084341_24.php

Lire la réponse de Pietro Gennari (FAO) :

http://www.lepoint.fr/monde/la-fao-defend-ses-chiffres-de-la-faim-29-11-2016-2086634_24.php


TIC


Terangaweb, décembre 2016
Les banques sans fil ont connu un essor en Afrique où elles ont apporté un grand changement socioéconomique à des millions des gens, autrement à l’écart des services bancaires. Ces acteurs nouveaux, dits fintech(technologie financière) et/ou opérateurs de mobile banking (banques sans fil), optimisent l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication.Cet article montre toutefois que l’agilité et l’innovation, au-delà même de la technologie, sont les clés expliquant le succès des fintechs en Afrique.

Lire l’article :

http://terangaweb.com/lafrique-fer-de-lance-dune-revolution-financiere/


Fondation Avril, novembre 2016
La Fondation Avril a présenté lors d’un colloque organisé fin novembre 2016 les applications du numérique à l’agriculture africaine. L’agriculture africaine n’est pas la première chose qui vient à l’esprit quand on parle d’agriculture numérique. Cette présentation vise à montrer que ces deux idées font meilleur ménage qu’il n’y paraît au premier abord, et que la révolution numérique est une opportunité pour le développement de l’agriculture africaine, en particulier grâce à l’essor rapide de la téléphonie mobile sur le continent.

Lire la présentation (27 diapositives) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/agriculturenumeriqueafrique.pdf


CSFD, novembre 2016
Ce dossier thématique du CSFD présente tout d’abord quelques notions physiques indispensables à la compréhension de la télédétection et les principaux paramètres observables par satellite. Il fait ensuite découvrir différentes utilisations des images satellitaires au service de la lutte contre la désertification, au travers de plusieurs exemples récents. Il se conclut sur un guide pratique pour aller plus loin, grâce aux logiciels libres et aux images mises à disposition gratuitement notamment par les agences spatiales françaises, européennes et américaines.

Télécharger le dossier (48 p., 11 Mo) :

http://www.csf-desertification.org/actualites?task=callelement&format=raw&item_id=406&element=a79884a9-e7e0-4862-8449-4e74cadb4dfb&method=download


Efficacité de l’aide


Oxfam, novembre 2016
Oxfam publie son quatrième rapport sur la question de l’efficacité de l’aide dans le secteur agricole dans la région Ouest africaine. Celui-ci analyse le Programme national du secteur rural du Burkina, où les partenaires au développement financent la grande majorité des investissements dans le secteur agricole. Il s’attache principalement aux questions de coordination des partenaires au développement et d’alignement (programmatique, institutionnel ou financier) de l’aide sur les priorités et procédures nationales.

Lire le rapport (32 p.) :

http://policy-practice.oxfam.org.uk/publications/en-ordre-disperse-des-progrs-encore-insuffisants-dans-la-mise-en-uvre-de-lappro-620156


Relations « Nord-Sud »


ZinTV, CETRI, mai 2016
Le 12 mai 2016 a eu lieu à Bruxelles le 40e anniversaire du Centre tricontinental (CETRI), une journée « tricontinentale » d’analyse et de débat sur l’actualité, la pertinence et les reconfigurations du clivage Nord-Sud. Une dizaine d’intervenants du monde entier ont ainsi pris la parole tour à tour pendant une vingtaine de minutes autour de la question des relations Nord-Sud. Les interventions filmées sont désormais en ligne.

Voir les interventions :

http://www.zintv.org/Obsolete-le-clivage-Nord-Sud


Agrobiosciences, novembre 2016
Au fil de ces années, la FAO et bien d’autres nous ont alerté crescendo sur l’impératif d’augmenter la production agricole mondiale. Un argument légitimant le concours de la France dans cette grande bataille pour lutter contre la faim dans le Monde se traduisant par un seul et même mot d’ordre : « produire plus, pour exporter plus ». Alors l’agriculture française doit-elle vraiment nourrir le Monde ou bien faut-il rompre avec cette fable ? Une dispute entre Eve Fouilleux, politologue, directrice de recherche CNRS, chercheure associée au Cirad, et Jean-Christophe Debar, directeur de la fondation Farm, Fondation pour l’agriculture et la ruralité dans le monde aborde cette question.

Lire le débat (8 p.) :

http://controverses-de-marciac.eu/wp-content/uploads/2016/11/Fouilleux-Debar-nourrir-le-monde-Marciac.pdf

Remerciements


Nous remercions notre réseau des veilleurs en ligne. Les opinions exprimées dans ces références ne reflètent pas nécessairement celles d’Inter-réseaux, mais celles des auteurs. Si vous avez des ressources intéressantes, n’hésitez pas à les partager en nous écrivant à [email protected] Nous vous remercions de penser à nous signaler si vous publiez ce bulletin de veille sur votre site internet.

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS