fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin de veille n°257 - 26 février 2015

Tout déroulerTout enrouler


Elevage et pastoralisme


RBM, CEDEAO, Ministère de l’Agriculture du Togo, 29-30 janvier 2015
Sur initiative conjointe de la CEDEAO, du Gouvernement du Togo et du Réseau Billital Maroobé (RBM) s’est tenue à Lomé (Togo), les 29 et 30 janvier 2015, une concertation régionale pour une transhumance transfrontalière apaisée dans les pays d’accueil. La première journée a permis de faire un bilan de la mise en œuvre des engagements politiques relatifs à la problématique de la transhumance transfrontalière et des principales initiatives en cours. La rencontre a également permis aux décideurs de prendre un certain nombre de résolutions : des mesures d’urgence pour assurer un bon déroulement de la campagne de transhumance transfrontalière de 2015, la formulation d’un programme d’investissement en faveur de l’élevage dans les pays côtiers, l’institutionnalisation d’une rencontre annuelle de haut niveau sur la transhumance transfrontalière au niveau régional, l’accompagnement du Bénin dans le processus d’élaboration d’un code pastoral.

Lire la déclaration de Lomé (3 p.)

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Declaration_Lome.pdf

Lire le relevé des conclusions et recommandations (10 p.)

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Relevu00E9_des_conclusions_et_recommandations_VF_31_01_2015-1.pdf

Lire le Plan d’action pour une gestion apaisée de la transhumance transfrontalière entre le Sahel et la Côte (5p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Plan_d_action_de_la_concertation_de_Lomu00E9_VF_31_01_2015.pdf


Lasdel, novembre 2014
Ce rapport de synthèse du Laboratoire d’études et de recherche sur les dynamiques sociales et le développement local (Lasdel) au Niger est composé de deux parties. La première est consacrée à l’élevage mobile lui-même, et traite de la mobilité, des points d’eau et des relations entre éleveurs/agriculteurs. La seconde porte sur les acteurs institutionnels intervenant sur l’élevage mobile, à savoir les communes, les commissions foncières, les chefferies, les services de l’élevage et le PSSP (Projet de sécurisation des systèmes pastoraux).

Télécharger le rapport (28 p.) :

http://www.lasdel.net/spip/IMG/248.pdf


Acting for life, 2015
En se basant sur les leçons tirées des différents projets concernant l’agropastoralisme mis en œuvre par Acting For Life depuis 2010, cette note détaille les différentes phases d’un processus de sécurisation de pistes, ainsi que ses modalités de fonctionnement tant au niveau organisationnel que budgétaire (coût du suivi et possibilités de financement).

Lire la note (11 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/article_AFL.pdf


RBM, CEDEAO, 26-27 janvier 2015
Les 26 et 27 janvier 2015 s’est tenue à Lomé la réunion de la Task Force de la CEDEAO sur le Stockage de Sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest organisée conjointement par la CEDEAO et le Réseau Billital Maroobe (RBM). Cette réunion avait pour objectif d’établir un premier cadrage de l’étude de faisabilité visant à définir les modalités de mise en œuvre et de fonctionnement d’un modèle de réserve d’aliments du bétail adaptée aux réalités des contextes des pays et permettant une amélioration de la prévention et de la gestion des crises pastorales. Le RBM et la CEDEAO ont publié un relevé des conclusions et recommandations de cette réunion.

Lire le document (8 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/NoteCR-fin_atelier26-27_janvier2015.pdf


Centre canadien d’étude et de coopération internationale (CECI), CNCR – Sénégal, février 2015
Cette vidéo présente le parcours de Papis Bakary Coly, un jeune entrepreneur sénégalais spécialisé en aviculture et leader du Roppa (CNCR). Après avoir quitté son pays natal pour tenter l’aventure de l’immigration, il est revenu au Sénégal pour se dévouer à la filière avicole. Papis produit aujourd’hui 24000 poulets de chair et plus de 3 millions d’œufs par année.

Voir la vidéo (7’) :

https://www.youtube.com/watch?v=jJE85jo2eyk


Lait


SOS Faim, 13 février 2015
Cet article publié sur le « Blog pour la Souveraineté alimentaire » de SOS Faim alerte sur les conséquences potentielles de la fin des quotas laitiers européens pour les producteurs de lait ouest-africains. Selon l’article, la fin des quotas devrait conduire à une augmentation de la production européenne ; en raison de la demande d’une classe moyenne émergente fortement consommatrice, l’exportation vers les marchés asiatique et africain apparaît en effet comme une formidable opportunité commerciale. L’article regrette qu’au lieu de mettre en place des politiques de soutien aux filières laitières locales, les gouvernements ouest-africains mènent – avec la signature des APE – « des politiques « court-termistes », basées sur la satisfaction à bas prix de la demande des consommateurs urbains, au prix d’un déficit croissant de leur balance commerciale ».
https://sosfaim.wordpress.com/2015/02/13/le-lait-du-sous-developpement/


Cirad, janvier 2015
Ce mémoire d’étudiant s’intéresse au potentiel de production des sous-produits agro-industriels en Afrique de l’Ouest. L’étude recense les différents sous-produits agro-industriels disponibles, la répartition des usines les produisant et les quantités par pays. Sur la base des résultats obtenus, la deuxième partie analyse la capacité des pays à couvrir les besoins en lait des capitales en utilisant uniquement du lait local qui reste encore faible en faisant un lien avec la disponibilité des ressources alimentaires pour l’alimentation des vaches laitières.

Lire le mémoire (74 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Rapport_de_stage_Lambare.pdf


Foncier


Comité Foncier et Développement, février 2015
Cette courte fiche alerte les intervenants dans le secteur agricole des effets parfois inattendus que peuvent avoir des projets, notamment des projets de développement agricole qui réussissent. Il est courant par exemple qu’un projet de développement induise une revalorisation de terres initialement peu considérées. Cette revalorisation peut entraîner des convoitises sur ces terres et entraîner des conflits. La fiche donne des conseils sur la manière de prendre en compte le foncier, à la base de l’élaboration d’un projet, même s’il n’est pas explicitement orienté sur ce thème.

Lire la fiche (4 p.) :

http://www.foncier-developpement.fr/wp-content/uploads/2015_Fiche-Foncier_Sanou.pdf


AGTER, décembre 2014
En 2000, Hernando de Soto publiait The Mystery of Capital, dont les thèses ont influencé de nombreux décideurs et de responsables politiques dans des pays du Nord et du Sud, d’institutions financières internationales et d’agences de coopération. Cet article interroge les hypothèses et le cadre méthodologique de cet ouvrage. Il remet notamment en question l’idée selon laquelle « les titres de propriété privée seraient à l’origine de l’essor de l’économie capitaliste […] présentée comme une économie où domineraient les petits propriétaires-producteurs, d’où seraient bannis les conflits et qui permettrait à chacun de s’enrichir en contribuant à la prospérité de tous. » L’article interroge aussi la possibilité et l’opportunité de procéder à l’enregistrement des droits de propriété dans des pays où la société s’est structurée autour de formes d’accès au sol qui ne renvoient pas au droit de l’Etat.
http://www.agter.org/bdf/fr/corpus_chemin/fiche-chemin-477.html


Agroécologie


FAO, février 2015
La FAO a organisé les 18 et 19 septembre un Symposium international sur l’Agroécologie pour la sécurité alimentaire et la nutrition, aboutissant à une table ronde de Haut Niveau avec les Ministres de l’agriculture de plusieurs pays qui a examiné les expériences et les expériences récentes dans le domaine. Ce rapport présente un aperçu des échanges qui ont eu lieu lors de ce symposium, soulignant les points majeurs. Les actes complets seront publiés ultérieurement.

Lire le rapport (34 p.) :

http://www.fao.org/3/a-i4327e.pdf

Pour en savoir plus et retrouver les présentations et entrevues vidéo :

http://www.fao.org/about/meetings/afns/fr/


OGM


ISAAA, Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, 26 février
Un rapport de l’International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications (ISAAA) porte sur l’état mondial des plantes génétiquement modifiées commercialisées en 2014. Un premier point est fait sur les bénéfices agronomiques et économiques de ces plantes résultant de l’analyse d’études réalisées sur une vingtaine d’années. Ensuite, un état des lieux est fait sur la croissance des superficies cultivées et l’adoption par de nouveaux pays des OGM ; il donne un aperçu de la situation en Afrique qui montre une croissance des surfaces cultivées et son adoption par de nouveaux pays. Enfin, des perspectives sont données sur les probables contributions des OGM pour atteindre l’objectif « nourrir la planète en 2050 ». Un court article sur ce rapport a été publié par le Centre d’études et de prospective du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt de la France.

Télécharger le rapport (32 p.) :

http://www.isaaa.org/resources/publications/briefs/49/executivesummary/pdf/B49-ExecSum-English.pdf

Lire une synthèse en français :

http://veilleagri.hautetfort.com/archive/2015/02/12/l-afrique-du-sud-est-le-9eme-pays-en-surface-de-cultures-ogm-5560949.html


Développement et entreprises


AVSF, février 2015
Cette tribune publiée sur Altermondes par Frédéric Apollin, directeur d’Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) porte sur le fonds « Livelihoods pour l’Agriculture Familiale », lancé le 4 février dernier par Danone et Mars. Tout en saluant cette initiative qui prévoit d’investir 120 millions d’euros au bénéfice de 200 000 exploitations familiales, Frédéric Apollin exprime quelques interrogations. En restant silencieux sur les contraintes structurelles (insécurité foncière, concentration des filières, concurrence déloyale…) rencontrées par de nombreux paysans, les initiateurs du fonds cherchent-ils à éviter des sujets sensibles et controversés pour lesquels les entreprises ne sont pas sans responsabilité ? Le Fonds – qui opte pour le paiement sur résultat – pourra-t-il cibler des initiatives naissantes dans des pays fragiles ?
http://www.avsf.org/fr/posts/1796/full/Agriculture_familiale_:_le_salut_viendra-t-il_des_entreprises_?


Microfinance


SOS Faim, janvier 2015
Comme de nombreuses autres zones géographiques, la zone de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (Uemoa) s’est dotée d’une règlementation spécifique pour les systèmes financiers décentralisés (SFD). Quels sont les effets d’une telle règlementation ? SOS Faim a souhaité demander le point de vue d’acteurs de la région, à la fois du côté de l’offre de services par les Institutions de Microfinance (IMF), mais aussi de la demande, en particulier rurale, par les organisations paysannes et de producteurs.

Lire le numéro (12 p.) :

https://gallery.mailchimp.com/680c18a964a67dc626848f8e3/files/SOS_15_ZM43_FR_NU_final.pdf


Nutrition


IED Afrique, décembre 2014
Ce numéro fait le lien entre l‘agriculture familiale et la nutrition. Au sommaire, un premier article analyse les voies et moyens pour promouvoir une alimentation saine et équilibrée. Cinq articles portent sur différentes initiatives de valorisation de produits locaux contribuant à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et au développement économique des populations rurales en Afrique de l’Ouest et du Centre. Ensuite, des articles reviennent sur le message des organisations de la société civile au cours de la 2e Conférence Internationale sur la Nutrition (CIN2) et sur des exemples de modèles d’agriculture et de consommation à promouvoir dans les pays en développement. Enfin, un dernier article fait la synthèse des propositions clés formulées au cours de l’année issues de l’ouvrage « Vers une agriculture familiale plus forte » pour soutenir les agricultures familiales.

Télécharger le numéro (32 p.) :

http://www.iedafrique.org/IMG/pdf/AGRIDAPE_30-_4_Agriculture_Familiale_et_Nutrition.pdf


Agriculture familiale


J-F. Bélières, P. Bonnal, P-M. Bosc, P. Gasselin, J-M Sourisseau, E. Valette, février 2015
Cet ouvrage écrit par plusieurs chercheurs s’attache à revisiter la diversité des formes familiales de production et leurs mutations de par le monde. L’analyse intègre les liens aux marchés, aux territoires et à l’Ailleurs - par le fait migratoire - les enjeux d’autonomie et de sécurité alimentaire, les stratégies de survie et d’accumulation ainsi que les formes d’action collective et politique. L’ouvrage est construit autour de dix-huit études de cas, menées dans les cinq continents. La méthode d’observations et d’analyses utilisée vise à permettre aux auteurs de préciser « ce qui fait famille », d’analyser les adaptations du travail des actifs familiaux et les mettre en perspective avec le contexte territorial et les politiques publiques de chaque pays.

Lire l’ouvrage (384 p.) :

http://publications.cta.int/media/publications/downloads/1839_PDF_PYW9OuW.pdf?


CIEDEL, RAFOD, 2014
Le « réseau des praticiens du développement » ayant été formés au CIEDEL est constitué de nombreux acteurs qui interviennent dans le domaine de l’agriculture familiale. Ce document est le fruit de la capitalisation de 8 expériences qui illustrent de façon très concrète les liens entre développement local et agriculture familiale. Il présente des expériences vécues, des paroles d’acteurs, des savoir-faire mobilisés pour créer et favoriser ces liens.

Lire le document (27 p.) :

http://www.rafod.org/sites/default/files/agriculture_familiale_DL_Reseau_RAFOD_CIEDEL.pdf


Eau


AGTER, AVSF, GRET, décembre 2014
Ce document produit par des ONG membres du groupe « Eau agricole » de la Commission Agriculture et Alimentation (C2A) de Coordination Sud présente un bilan d’une analyse bibliographique d’études existantes sur l’impact de la sécurisation de l’eau pour les agricultures paysannes. Cette note souligne que les analyses déjà réalisées sur l’efficacité comparée de la production paysanne lorsqu’elle a accès à l’eau, en termes de création de valeur ajoutée et d’emplois, démontrent que ses performances sont supérieures dans bien des cas à celles des grandes exploitations ou des entreprises agro-industrielles.

Lire la note (8 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Efficience-Eau-Agricultures-Paysannes-CSud-2015_VF.pdf


RECA Niger, 17 février 2015
Le RECA Niger a publié une nouvelle fiche dans la série de ses courtes notes consacrées à la gestion du foncier et des ressources naturelles au Niger. Celle-ci porte sur les institutions et organisations intervenant dans la gestion de l’eau. Elle présente les différentes organisations qui ont été mises en place afin de promouvoir une gestion intégrée des ressources en eau.

Lire la note (4 p.) :

http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/2015-02_Organisation_gestion_eau.pdf


Sols


Heinrich Böll Foundation, IASS, janvier 2015
L’Atlas des Sols 2015, publié par la Fondation Heinrich Böll, l’Institute for Advanced Sustainability Studies (IASS), Friends of the Earth Germany et Le Monde diplomatique présente une série importante de données, graphiques et faits concernant l’importance, l’état et les enjeux des sols et des terres agricoles dans le monde. La publication montre que les terres agricoles et les sols sont des ressources qui se raréfient dans le monde. La publication aborde à la fois des aspects historiques, agronomiques, sociaux et politiques.

Lire l’atlas (68 p.) :

http://publications.iass-potsdam.de/pubman/item/escidoc:816895:4/component/escidoc:816896/816895.pdf

En savoir plus :

http://www.rural21.com//nc/english/news/detail/article/soil-atlas-2015-00001359/


Financement de l’agriculture


Inades Formation, 19 février
En 2003, les Etats Africains réunis à Maputo se sont engagés à allouer, chaque année, au moins 10% de leur budget national au secteur de l’agriculture. Plus de 10 ans après, cette promesse est encore loin d’être tenue par les Etats ayant paraphé la déclaration de Maputo. Qu’en est-il pour la Côte d’Ivoire où le secteur agricole joue un rôle important dans l’économie en constituant 25% du PIB et 40% des recettes d’exportation ? Cet article présente les principaux résultats d’une étude menée par Inades Formation pendant 7 années sur le financement de l’agriculture en Côte d’Ivoire montrant que ce pays est encore loin du minimum promis avec 4% du budget alloué au secteur. Face à ces résultats mitigés, des recommandations sont faites au gouvernement, au parlement ivoirien, à la société civile et aux organisations de producteurs agricoles.
http://www.inadesfo.net/La-Cote-d-Ivoire-encore-loin-des.html


Situation agricole et alimentaire


Afrique Verte, février 2015
Selon l’édition de février du bulletin d’Afrique Verte sur la sécurité alimentaire au Sahel, la tendance générale de l’évolution des prix des céréales est à la stabilité au Burkina, au Niger et au Mali. Au-delà de ces données, ce bulletin donne des informations sur la situation alimentaire des différentes zones des 3 pays, l’avancement de la campagne agricole et les actions menées par le gouvernement, les organisations internationaux et les ONG.

Lire le bulletin (8 p.) :

https://drive.google.com/file/d/0B3ssRODnmSPIUHdMM2d3YmI3cXc/view


SIM


Afrique Verte, février 2015
APROSSA Afrique Verte Burkina et ses partenaires ont lancé le 16 février 2015 la plateforme Web-SMS SIMAgri : prix, offres de vente et d’achat, stocks de produits agropastoraux - mise en réseaux des acteurs et actrices des chaines de valeur... SIMAgri est un système d’information et de communication pour les organisations qui agissent dans le développement agricole et rural au Burkina Faso : ONG, organisations paysannes, interprofessions, syndicats, coopératives.... Ce sont elles qui vont en bénéficier et le gérer.
http://www.simagri.net/


Publications


CTA, février 2015
A noter au sommaire de ce nouveau numéro de la revue Spore : un article sur les objectifs de développement durable, un autre sur les enjeux du fourrage pour nourrir le bétail en Afrique, un suivant sur la riziculture et l’autonomisation des femmes. Un article est également consacré au litchi.

Lire le numéro (28 p.) :

http://spore.cta.int/images/stories/pdf/SF174-WEB.pdf


Agri Infos, février 2015
Au sommaire de ce nouveau numéro du mensuel d’informations agricoles et rurales sénégalais : pêche, accaparement des terres, insécurité alimentaire, aviculture, campagne agricole 2014-2015 au Sahel et en Afrique de l’Ouest, sécurisation des terres à Koulouck et, à la une, l’assemblée générale du Réseau ouest-africain des céréaliers (ROAC).

Lire le numéro (8 p.) :

http://www.fongs.sn/IMG/pdf/agri_infos_nu00b079_fevrier_2015.pdf


Le Journal Agricole, janvier 2015
Au sommaire de ce nouveau numéro du mensuel d’information agricole et rurale du Togo, vous trouverez notamment des articles portant sur la Gjerman Brasserie, bel exemple de valorisation de produits locaux, sur le « Climate Proofing for Development », une initiative allemande d’adaptation au changement climatique, ou encore sur le bilan 2014 et les perspectives 2015 de la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP). Dans une interview, le Chef de programme du ProDRA, Dr Paul-Mathias BRAUN, s’exprime sur les résultats de la première phase du Projet de développement Rural y compris l’Agriculture (ProDRA) qui accompagne les producteurs agricoles et les organisations paysannes du Togo.

Lire le numéro (12 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Journal_agricole_20.pdf

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS