fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin de veille n°248 - 09 octobre 2014

Tout déroulerTout enrouler

Sommaire

- Appel à propositions de projets pour le financement de projets en faveur de l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle
- L’Agence régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation lance son site web

- Rapport : Nourrir les villes, défi de l’agriculture familiale
- Article : Les agricultures familiales dans la tourmente de l’innovation
- Note de point de vue : Repenser le rôle des petites exploitations agricoles dans les stratégies de développement
- Note de plaidoyer : position des OP de RDC sur la création de parcs agro-industriels

- Affiches bonnes pratiques et fiches produits : la transformation de produits locaux
- Synthèse : Ravageurs et maladies du Jatropha

- Dossier : les Accords de partenariats économiques (APE)
- Tribune : « Pourquoi je voterai contre les APE », Cheikhou Oumar SY, député
- Vidéo : Forum d’information sur l’accord de partenariat économique UE Afrique de l’ouest : Intervention du Dr Cheikh Tidiane Diéye

- Site web : changement climatique et agriculture

- Bulletin : suivi de la campagne agropastorale en Afrique de l’Ouest - août 2014
- Tendances de la production de céréales en Afrique de l’Ouest et centrale
- Rapport : l’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2014
- Communiqués : l’impact de l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola sur la sécurité alimentaire

- Rapport : Planète huile de palme
- Étude sur un investisseur dans l’agriculture : Comment nourrir le « 1 % »

- Analyse : L’APD en période d’austérité - le développement au détriment des pays les moins avancés ?
- Article : La banque des BRICS : un nouvel acteur du développement ?

- Recensement : le Sénégal compte 755.532 ménages agricoles

- Note d’information : La fermeture et la libération des champs au Niger
- Courts métrages autour du pastoralisme

- Compte rendu : Séminaire international ILRI CTA filière laitière Nairobi

- Note de la C2A : Former les jeunes ruraux pour développer les agricultures familiales

- Rapport : Méthode de prospective participative pour enrichir des propositions de réforme foncière

- Fenop Infos n°19 (juillet - août - septembre 2014)

A la une : Ecowap

Appel à propositions de projets pour le financement de projets en faveur de l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle
Cedeao, septembre 2014
La Cedeao, par le biais de l’Agence régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation (Araa) et avec le concours financier de l’Agence française de Développement (AFD), met à disposition une enveloppe totale de 2 millions d’Euros pour le financement de projets en faveur de l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Le financement sera accordé des projets « innovants » relatifs aux thématiques suivantes : la fortification des aliments et production locale de produits de supplémentation nutritionnelle ; la sécurisation des systèmes d’activités pastoraux ; le renforcement des systèmes de crédit et d’assurance agricoles. La date limite de dépôt des propositions est fixée au 21 novembre à 12h (heure de Lomé - République togolaise).
Consulter les directives pour l’appel à propositions en version française (55 p.) :
www.hubrural.org/IMG/pdf/appel_a_proposition_pasanao_-_definitive_-_fr_-_30-09-2014.3.pdf
Consulter les directives pour l’appel à propositions en version anglaise (54 p.) :
www.hubrural.org/IMG/pdf/appel_a_proposition_pasanao_-_definitive_-_en_-_30-09-2014.3.pdf

L’Agence régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation lance son site web
Cedeao, octobre 2014
L’Agence régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation (Araa) vient de lancer son site web. Officiellement lancée en septembre 2013, cette agence participe à l’opérationnalisation de la politique agricole de la Cedeao (l’Ecowap). Le site de l’Araa rappelle le cadre institutionnel et les missions de l’Agence ainsi que les principes de gouvernance de l’Ecowap. Dans la partie « Blog » de ce site web, trois notes font le point sur l’état de mise en œuvre des activités de l’Araa, le Programme d’hydraulique villageoise de la Cedeao et le Programme de filets sociaux de sécurité (FSS) de la Cedeao.
http://araa-raaf.org/fr/index.html

Agriculture familiale

Rapport : Nourrir les villes, défi de l’agriculture familiale
CFSI, Fondation de France, octobre 2014
Ecrit à partir des témoignages et expériences de dizaines d’organisations paysannes ou de développement agricole d’Afrique de l’Ouest, cet ouvrage démontre concrètement les capacités d’adaptation et d’innovation de l’agriculture familiale, résultats chiffrés à l’appui. La publication explore cinq champs d’innovation : « Améliorer la production », « Créer de la valeur par la transformation », « S’organiser pour agir et peser », « Maîtriser les marchés » et « Accéder au financement ». Cet ouvrage, préfacé par Mamadou Cissokho, président d’honneur du Roppa, et introduit par Henri Rouillé d’Orfeuil, de la Fondation de France, vise à donner leurs lettres de noblesse aux innovations locales et paysannes.
Lire le rapport (112 p., 7 Mo) :
www.alimenterre.org/sites/www.cfsi.asso.fr/files/802-fdf-cfsi-nourrir-les-villes-bdef-20141002_0.pdf

Article : Les agricultures familiales dans la tourmente de l’innovation
IRD, juin 2014
Sciences au Sud, le journal de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), a consacré un article à l’innovation et l’agriculture familiale. Basé sur les travaux des chercheurs du Cirad et de l’IRD, l’article souligne en particulier les enjeux de l’appropriation et de la diffusion de ces innovations. Guy Faure (Cirad) souligne que « le chemin de l’innovation est toujours plein d’imprévus », notamment car celle-ci constitue un processus d’acquisition de connaissances où une idée va se voir testée, modifiée et/ou enrichie par la pratique paysanne. Le passage à l’échelle constitue également un processus complexe car il nécessite d’enclencher des processus d’apprentissage dans chaque nouvelle situation. L’innovation pose dès lors la question du partenariat entre la recherche et les agriculteurs.
Lire l’article (1 p.) :
www.alimenterre.org/sites/www.cfsi.asso.fr/files/783-ird-agricultures-familiales-tourmente-innovation_0.pdf

Note de point de vue : Repenser le rôle des petites exploitations agricoles dans les stratégies de développement
Farm, septembre 2014
Depuis la Révolution verte, le développement agricole centré sur les petites exploitations est considéré comme favorable à la croissance économique, la réduction de la pauvreté et le renforcement de la sécurité alimentaire. Mais cette conception a changé ces dernières années, selon Peter Hazell, économiste renommé du développement, dans une note de point de vue publié par la fondation FARM. En Afrique et en Asie, le nombre de petites exploitations augmente. Il est peu probable que la plupart d’entre elles puissent vivre durablement de l’agriculture. Dans ce contexte, faut-il réorienter les stratégies de développement vers les grandes exploitations, que beaucoup de gouvernements supposent mieux à même de relever les défis ?
http://www.fondation-farm.org/spip.php?page=article&id_article=925
Lire la note de 28 pages :
http://www.fondation-farm.org/zoe/doc/farm_pointdevue_201309_phazell.pdf
Lire le résumé de 3 pages :
http://www.fondation-farm.org/zoe/doc/farm_pointdevue_201309_phazell_resume.pdf

Note de plaidoyer : position des OP de RDC sur la création de parcs agro-industriels
Alliance Agri Congo, SOS Faim, Octobre 2014
Les autorités congolaises ont multiplié ces derniers temps les initiatives de soutien au secteur agricole et au développement rural. Parmi ces initiatives, l’une des plus importantes consiste en la création d’une vingtaine de Parcs agro-industriels (PAI) sur l’ensemble du territoire. Réclamant des budgets publics de plusieurs dizaines de millions de dollars, chaque PAI doit attirer des investisseurs nationaux et étrangers susceptibles de relancer la production agricole. Les organisations paysannes congolaises et l’Alliance AgriCongo (qui regroupe les principales ONG belges actives en RD Congo dans le secteur agricole) ont formulé cette note de position.
Lire la note (3 pages) :
http://www.sosfaim.org/be/wp-content/uploads/sites/3/2014/09/plaidoyer-AgriCongo-pai.pdf

Fiches pratiques


Affiches bonnes pratiques et fiches produits : la transformation de produits locaux
Rongead, octobre 2014
Rongead mène au Tchad un projet visant à renforcer la réflexion, les capacités, les initiatives et les compétences nationales pour l’augmentation des revenus issus des Produits forestiers non ligneux (PFNL) et une meilleure gestion durable du bois-énergie. L’ONG a mis en ligne une série de documents utilisés dans le cadre de ce projet : des affiches représentant les bonnes pratiques d’hygiène personnelle et les bonnes pratiques de transformation au niveau des villages du projet et des fiches produits (karité, néré, moringa, gomme arabique, gomme karaya, balanites, miel) présentant de manière simple et illustrée des données sur la filière et la commercialisation du produit concerné et détaillant les techniques de récolte et de transformation du produit.
http://www.rongead.org/DOCUMENTS-DU-PROJET-TCHAD-PFNL.html

Synthèse : Ravageurs et maladies du Jatropha
Réseau JatroREF, octobre 2014
Le réseau JatroREF a publié une synthèse bibliographique sur les ravageurs et les maladies qui attaquent le Jatropha. La synthèse présente les différents ravageurs et leurs attaques, en Afrique, mais aussi au niveau mondial, et fait le point sur les méthodes de prévention et de lutte contre ces ravageurs. Une note plus courte a été également publiée.
Lire la synthèse (24 p.) :
www.jatroref.org/spip.php ?action=acceder_document&arg=430&cle=9b422ed948615745107e379edc2bb28b96f2d33a&file=pdf%2Fsynthese_biblio_ravageurs-vl.pdf
Lire la note courte (9 pages) :
www.jatroref.org/spip.php ?action=acceder_document&arg=429&cle=090a40c9e2a5092b379ee0bf7166e8cd1bdb9b35&file=pdf%2Fsynthese_courte_ravageurs.pdf

APE


Dossier : les Accords de partenariats économiques (APE)
Ecdpm, octobre 2014
Ce dossier présente de manière claire et illustrée les grands contenus et enjeux des Accords de partenariats économiques (APE), sous la forme de questions / réponses. Il aborde notamment les points suivants : Qu’est-ce que sont les APE ? Quelles ont été les grandes étapes depuis les Accords de Lomé ? Pourquoi fallait-il conclure des APE avant le 1er octobre 2014 ? Quels produits et quels pays sont concernés par ces APE ? Quelles ont été les principaux points de tension dans la négociation des APE ? Quel est le lien entre APE et développement ?
Lire le dossier (12 p.) :
http://ecdpm.org/wp-content/uploads/EPA-QA-EU-and-Africa-Free-Trade.pdf

Tribune : « Pourquoi je voterai contre les APE », Cheikhou Oumar SY, député
Pressafrik, octobre 2014
Dans cette vibrante tribune, un député du Sénégal expose clairement les raisons qui le pousse à refuser de ratifier l’accord de libre échange entre l’UE et la région CEDEAO d’ores et déjà entériné par les chefs d’Etats ouest-africains. Selon lui, les arguments qui défendent cet accord sont fallacieux : 1) l’APE ne va pas accroitre la compétitivité des entreprises sénégalaises, 2) il ne va pas renforcer l’intégration régionale et offrir des possibilités d’exportation supplémentaire, et 3) l’Union européenne n’apportera pas les financements nécessaires pour compenser les pertes fiscales et financer les secteurs prioritaires.
http://www.pressafrik.com/Pourquoi-je-voterai-contre-les-Accords-de-Partenariat-Economiques-APE—Cheikhou-Oumar-SY-depute_a127584.html

Vidéo : Forum d’information sur l’accord de partenariat économique UE Afrique de l’ouest : Intervention du Dr Cheikh Tidiane Diéye
Hub Rural, octobre 2014
Un expert de la société civile ouest-africaine expose où nous en sommes aujourd’hui sur les APE. Selon lui il reste encore des marges de manœuvres, si les Etats peuvent encore bloquer le processus, il faut surtout réfléchir aux politiques à mettre en place rapidement au niveau régional pour « sauver l’intégration » et permettre que les économies de la zone soient en mesure de récolter plus de bénéfices que d’inconvénients. Le son de la vidéo (8min) n’est pas très bon mais nous en recommandons le contenu.
http://hubrural.org/Video-Forum-d-information-sur-l.html

Climat


Site web : changement climatique et agriculture
Cirad, 2014
Le site web du Cirad propose un « Dossier thématique » consacré au changement climatique et à l’agriculture. Ce dossier contient des articles sur les enjeux de cette thématique et répertorie les publications scientifiques du Cirad sur ce thème. Les actualités relatives au changement climatique et à l’agriculture sont également mises à jour.
http://www.cirad.fr/nos-recherches/themes-de-recherche/changement-climatique-et-agriculture/enjeux

Situation agricole / sécurité alimentaire


Bulletin : suivi de la campagne agropastorale en Afrique de l’Ouest - août 2014
Agrhymet, Cilss, septembre 2014
Selon ce bulletin, le mois d’août a été caractérisé par une amélioration des pluies en Afrique de l’Ouest, une poursuite de la montée des eaux des différents bassins, une poursuite du remplissage des ouvrages hydrauliques et l’amélioration des conditions de croissance et de développement des cultures et des pâturages. Toutefois, les cumuls pluviométriques saisonniers restent globalement inférieurs à ceux des années de référence. Dans le même sens, les débits et écoulements des bassins du Sénégal et du Niger ont connu des déficits qui auraient des conséquences négatives sur les cultures irriguées. Des baisses de production agricole et des pâturages sont aussi prévisibles dans la zone agropastorale du Sahel.
Lire le bulletin (6 p.) :
www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Bulletin_mensuel_aout_2014-1.pdf

Tendances de la production de céréales en Afrique de l’Ouest et centrale
CTA, octobre 2014
Un léger mieux au niveau régional, mais un déclin au niveau du Sahel par rapport à 2012. L’édition de juillet 2014 du rapport « Perspectives de récolte et situation alimentaire » de la FAO note que la production de céréales en AOC pour 2013 atteignait un volume proche de celui atteint en 2012 et « une hausse de 10% par rapport à la moyenne des cinq années précédentes ». Les performances étaient variables, cependant, la production dans les pays du Sahel accusant un net fléchissement de 12 % comparé à la bonne récolte de 2012. En revanche, la récolte céréalière « aurait augmenté de 20 pour cent par rapport à celle de 2012 qui avait souffert des inondations ».
http://agritrade.cta.int/fr/Agriculture/Produits-de-base/Cereales/Tendances-de-la-production-de-cereales-en-Afrique-de-l-Ouest-et-centrale

Rapport : l’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2014
FAO, octobre 2014
Selon le dernier rapport de la FAO sur l’état de l’insécurité alimentaire dans le monde, la situation continue de s’améliorer au niveau global : « l’objectif du millénaire est à notre portée ». Cependant les contre performances en Afrique restent très préoccupantes.
http://www.fao.org/publications/sofi/2014/fr/

Communiqués : l’impact de l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola sur la sécurité alimentaire
Cilss, Fédération des paysans du Fouta Djallon, Guinée News, septembre 2014
Le Cilss a publié le 26 septembre un communiqué sur l’impact de l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola sur la sécurité alimentaire de la région Sahel et Afrique de l’Ouest. Le communiqué souligne que l’épidémie a des impacts sur les productions agricoles, sur les marchés et sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle régionale et qu’elle risque d’entrainer une grave crise alimentaire et nutritionnelle si des mesures énergiques ne sont pas prises pour la stopper. Un article paru dans Guinée News souligne les milliers de tonnes de pomme de terre et fruits / légumes qui pourrissent chaque jour en Guinée du fait de la fermeture des frontières et du départ de plusieurs investisseurs opérateurs économiques, entraînant un effondrement des prix et des revenus des agriculteurs. La Fédération des paysans du Fouta Djallon (FPFD, Guinée) a quant à elle publié un Mémorandum sur l’impact de la fièvre Ebola sur la filière pomme de terre en Guinée.
Lire le communiqué du Cilss (1 p.) :
www.cilss.bf/IMG/pdf/Communique_du_CILSS_-_impact_epidemie_Ebola_sur_la_securite_alimentaire.pdf
Lire l’article de Guinée News :
http://guineenews.org/sos-pour-le-sauvetage-des-filieres-agricoles-en-moyenne-guinee/
Lire le Mémorandum de la FPFD (2 p.) :
www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Me_mo_impacte_Ebola_sur_la_production_et_la_commercialisation_de_la_pomme_de_terre_en_Moyenne_Guine_e.pdf

Agrobusiness / huile de palme


Rapport : Planète huile de palme
GRAIN, octobre 2014
La première partie de ce rapport est consacrée à l’expansion mondiale des plantations de palmier à huile et aux principaux leviers de cette dynamique. La deuxième aborde la production traditionnelle de l’huile de palme en Afrique occidentale et centrale. Le rapport oppose ce modèle de production (approvisionnement des marchés alimentaires locaux, pratiques agroécologiques) au modèle de la plantation industrielle (marchés d’exportation, accaparement des terres et des ressources en eau des communautés locales). Ce rapport contient également en annexe un tableau donnant des éléments d’information sur plus de 60 opérations d’accaparement de terres de grande ampleur, réalisées en Afrique depuis 2000, qui visent à la mise en place de plantations de palmier à huile par des entreprises étrangères.
Télécharger le rapport (105 p., 13 Mo) :
www.grain.org/fr/article/entries/5029-introduction.pdf
Accéder aux articles du rapport :
http://www.grain.org/fr/article/entries/5029-planete-huile-de-palme

Étude sur un investisseur dans l’agriculture : Comment nourrir le « 1 % »
Grain, octobre 2014
Un rapport de 23 pages retraçant l’irruption dans l’agrobusiness (en particulier dans l’huile de palme) d’un milliardaire indien de l’informatique. Cette étude de cas donne une image inquiétante du rôle actuel de la finance dans l’agriculture : l’objectif de l’investisseur étudié serait « de contrôler un million d’hectares de terres propres à la plantation en Afrique et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.”
Lire le rapport :
www.grain.org/article/entries/5049-comment-nourrir-le-1.pdf
Lire en ligne :
http://www.grain.org/article/entries/5049-comment-nourrir-le-1

APD


Analyse : L’APD en période d’austérité - le développement au détriment des pays les moins avancés ?
EurActiv, 8 octobre 2014
Dans cet article, Pierre Salignon et Hubert de Milly de l’Agence française de développement (AFD) reviennent sur les grands enjeux actuels de l’APD. Soulignant les évolutions récentes et réformes projetées de l’APD britannique, les auteurs rappellent que l’AFD réalise l’essentiel de son activité sur prêts, ce qui l’oriente en majorité vers les pays à revenu intermédiaire qui acceptent ces produits. Dans ce contexte, les auteurs insistent sur la nécessité de sanctuariser les subventions au bénéfice des Etats à faibles revenus. Ils proposent également de réfléchir à de nouveaux outils (et potentiellement de nouvelles règles de gouvernance), comme l’utilisation de certains types de prêts dans des secteurs et des pays où depuis quelques décennies seule la subvention est jugée utilisable.
http://www.euractiv.fr/sections/aide-au-developpement/lapd-en-periode-dausterite-le-developpement-au-detriment-des-pays-les

Article : La banque des BRICS : un nouvel acteur du développement ?
Ideas4dev, Octobre 2014
Un court article qui éclaire sur deux nouveaux acteurs potentiellement majeurs de l’APD de demain et « rivaux » du FMI et de la Banque mondiale : la toute nouvelle banque de développement (NBD) des pays émergents, et le « Fonds de Réserve Commun » (FRC) nés en juillet 2014 à Fortaleza, au Brésil. Quels en seront les impacts dans le monde du financement du développement ? Si les ambitions des BRICS ne sont pas freinées, une évolution de l’ordre monétaire international est envisageable et engendrerait une diminution de l’hégémonie du dollar et la perte d’une partie des moyens de pression de la Banque mondiale et du FMI. Un nouvel axe politique est apparu et il faudra en tenir compte. On assiste à un alignement croissant des BRICS, inconcevable il y a à peine quelques années.
http://ideas4development.org/banque-brics-nouvel-acteur-du-developpement/

Statistiques agricoles


Recensement : le Sénégal compte 755.532 ménages agricoles
CNCR – Sénégal, 26 septembre 2014
Le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (CNCR) a relayé sur son site les principaux résultats concernant le monde rural et agricole du recensement effectué en décembre 2013 par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) au Sénégal. Le pays compterait plus de 750 000 ménages agricoles, dont près des trois quart vivent en zone rurale. La plupart des ménages cultivent entre 1 et 5 hectares. Les cultures pratiquées restent majoritairement vivrières (91%) et portent pour l’essentiel sur le mil (38%), le niébé (24%), le maïs (20%), le riz (9%) et le sorgho (8%). Une faible proportion des ménages agricoles (11%) serait affiliée à une organisation de producteurs.
http://www.cncr.org/spip.php?article1176

Pastoralisme


Note d’information : La fermeture et la libération des champs au Niger
RECA Niger, octobre 2014
Le moment où les champs sont ouverts ou fermés aux animaux est un enjeu crucial pour les relations entre éleveurs et agriculteurs. La fixation de la date de fermeture des champs ne pose en général pas de problème, contrairement à la libération des champs. Une brochure élaborée par le secrétariat permanent du Code Rural au Niger précise la procédure de fixation de la date de libération des champs. Le RECA Niger a synthétisé les principaux éléments de cette brochure dans une courte note.
http://www.reca-niger.org/spip.php?article801
Lire la note (2 p.) :
www.reca-niger.org/IMG/pdf/2014-09_fermeture_et_liberation_des_champs.pdf

Courts métrages autour du pastoralisme
Groupe de travail désertification, IUCN, octobre 2014
A l’occasion de la rencontre mondiale des pasteurs qui s’est tenue à Kiserian au Kenya en décembre 2013, plusieurs courts métrages ont été produits par l’Initiative Mondiale pour un Pastoralisme Durable (IMPD).
Retrouvez les liens ci-après (en anglais) :
- Pastoralisme et économie verte
- Pastoralisme et moyens d’existence durables
- Sécurité alimentaire
- Voix des Pasteurs éleveurs nomades
http://www.gtdesertification.org/article387.html

Lait


Compte rendu : Séminaire international ILRI CTA filière laitière Nairobi
CTA, ILRI, Octobre 2014
Un séminaire sur la chaine de valeur du lait a été organisé par le CTA et ILRI du 21 au 24 Septembre 2014 à Nairobi, Kenya. Il a rassemblé 80 participants provenant de toute l’Afrique pour partager expériences, modèles développés et outils d’analyse des filières lait. Trois sujets ont été abordés de manière approfondie :
- l’inclusion des petits agriculteurs dans les chaines de valeur
- l’investissement du secteur privé dans les filières lait (coopération Europe et Afrique)
- le rôle des femmes dans ces chaines de valeur
De nombreux documents, notes, outils, vidéos, schémas sont disponibles sur le site du séminaire, souvent en anglais :
http://livestock-fish.wikispaces.com/GlobalDairyVC_Kenya14

Formation des jeunes


Note de la C2A : Former les jeunes ruraux pour développer les agricultures familiales
Coordination Sud, Octobre 2014
La Commission Agriculture et Alimentation (C2A) de Coordination Sud a publié une note plaidant pour davantage d’attention à la formation des jeunes en agriculture. Dans les pays du sud, les rares dispositifs de formation dédiés aux producteurs à la fin des années 1980 ont été mis à mal par les plans d’ajustement structurel. De plus, en termes qualitatifs, les formations ne sont pas en adéquation avec les réalités et le peu de personnes qui sont formées à l’agriculture deviennent rarement eux même exploitants…
http://www.coordinationsud.org/wp-content/uploads/Notes-C2A-N19.pdf

Foncier

Rapport : Méthode de prospective participative pour enrichir des propositions de réforme foncière
Comité Foncier et Développement, Septembre 2014
Ce rapport de 64 pages présente une méthode originale de réflexion prospective et participative. Il se base sur l’expérience du Sénégal. Les idées originales exprimées localement ont souvent du mal à franchir les différents « filtres » jusqu’aux arènes décisionnelles nationales : les démarches aboutissent souvent in fine à une standardisation progressive des propositions, depuis les débats locaux jusqu’aux débats nationaux. Ce rapport propose une voie pour que les idées originales de la base parviennent réellement au sommet.
http://www.foncier-developpement.fr/wp-content/uploads/Rapport-Comit%C3%A9-Foncier-Enda-Cirad.pdf

Bulletin OP

Fenop Infos n°19 (juillet - août - septembre 2014)
Fenop, octobre 2014
La Fédération nationale des organisations paysannes du Burkina (Fenop) vient de publier le dernier numéro de sa revue. L’édito porte sur la mobilisation de la COPAGEN contre l’avant-projet de règlement portant sur « la prévention des risques biotechnologiques en Afrique de l’Ouest » de l’Uemoa/Cedeao. Dans une interview, le Président de l’Association pour le développement économique et social du village de Koala (ADESVK) présente leur engagement dans l’agroécologie. Enfin, la fiche technique porte sur l’ortie.
Lire la revue (8 p.) :
www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/FENOP_Info_no19-1.pdf

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS