fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin de veille n°233 - 21 février 2014

Tout déroulerTout enrouler_

Sommaire

-  Réaction de la société civile sur l’APE

-  Vidéos : Conseils d’OP à OP - Le warrantage raconté aux paysans par des paysans

-  Fiche innovation : organisations de producteurs (ESOP) pour labelliser le lait local
-  Capitalisation : Sécurité alimentaire et accès aux marchés en milieu nomade : le marché de Tichift au Nord du Mali
-  Rapports : Flux transfrontaliers de produits agricoles et d’élevage en Afrique de l’Ouest

-  Article : Des négociants nigérians examinent les défis qui se posent à l’initiative du pain au manioc

-  Rapport d’évaluation : Formation et insertion des jeunes paysans à Madagascar

-  Note : Conseiller en maraîchage sur des cas pratiques
-  Fiche technique : Compostage aérien

-  Hub rural : Répertoire des financements sur le changement climatique en Afrique de l’Ouest et du Centre

-  Etudes : De nouveaux outils et formation pourraient révolutionner la gestion des pesticides en Afrique de l’Ouest

-  Article : Les biocarburants, vecteurs de développement pour l’Afrique ?

-  Site web : 2014 Year of Agriculture (NEPAD)
-  Article : Il y a du tonus dans le cacao (Côte d’Ivoire)

-  Future Agricultures : African agriculture is growing, but is it transforming ?
-  Rapport : Food security in a world of natural resource scarcity

-  Forum de Maradi (Niger) sur l’agriculture familiale : communiqué final

-  Articles : Le G8 et le combat pour l’avenir de l’agriculture africaine

-  Rapport : La construction sociale d’un système public de sécurité alimentaire et nutritionnelle : l’expérience brésilienne
-  Article : Un « G5 du Sahel » pour le développement et la sécurité
-  Bulletin Afrique Verte : Point sur la situation alimentaire au Sahel
-  CILSS : Bulletin d’Information sur la Sécurité Alimentaire (décembre-janvier 2014)

-  Article : Politique française de développement : orientation ou programmation ?
-  Site web : l’aide française au Mali
-  China’s Aid to Africa : Monster or Messiah ?

-  Baromètre des sociétés civiles 2013 – L’autre visage de la mondialisation


A la une


POSCAO, Agence Afrique Performance, février 2014
Les négociations commerciales ayant eu lieu à Dakar du 20 au 24 janvier 2014 ont abouti au niveau des hauts fonctionnaires à la conclusion des négociations d’Accord de partenariat économique (APE) portant sur le commerce des marchandises et le volet aide au commerce avec le Programme APE pour le développement (PAPED). La société civile ouest-africaine a réagi à cet accord qu’elle estime porteur de risques loin d’être négligeable pour l’agriculture et l’industrie naissante de la région.

Lire un article détaillant le contenu de l’accord et les griefs de la société civile :

http://www.hubrural.org/Encore-des-incertitudes-sur-la.html

Lire la Déclaration de la société civile de l’Afrique de l’Ouest sur l’APE :

http://www.lifixew.com/declaration-de-la-societe-civile-de-lafrique-de-louest-sur-laccord-de-partenariat-economique-ape/


Warrantage


Jade Burkina, Inter-réseaux, février 2014
Le warrantage suscite aujourd’hui beaucoup d’intérêt au sein des organisations paysannes, qui multiplient les voyages d’études pour partager les leçons d’expériences mises en œuvre. Cette série de 5 clips valorise les échanges entre les membres d’une OP nigérienne et les agents de la COPSA-C, une coopérative du sud ouest du Burkina Faso. Les thèmes rapportés dans ces clips concernent la négociation du crédit, les activités génératrices de revenus, les bonnes pratiques en matière de gestion des stocks, la transparence et les techniques commerciales.
http://www.inter-reseaux.org/groupes-de-travail/gt-filieres-et-marches/article/conseils-d-op-a-op-le-warrantage


Enjeux de commercialisation


CFSI, février 2014
Dans le cadre du Programme « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest », le CFSI a mis en ligne une nouvelle « Fiche innovation », capitalisant l’expérience d’organisations de producteurs (ESOP) pour labelliser le lait local. Les mini laiteries jouent le rôle d’interface entre les producteurs organisés (auxquels elles apportent des services techniques) et les marchés (auxquels elles proposent des produits de qualité). La prise de part au capital des ESOP des producteurs laitiers assure leurs revenus, garantit la relation commerciale et sécurise l’approvisionnement des laiteries.

Lire la fiche (4 p.) :

www.alimenterre.org/sites/www.cfsi.asso.fr/files/740_cfsi_pafao_2011134_esop_lait_icd_mali_cdr.pdf


AVSF, décembre 2013
Cette capitalisation présente les résultats issus de la mise en place en octobre 2010 d’un marché à bétail en zone pastorale à Tichift, à 150 km au Nord de la ville de Tombouctou (Mali). Depuis son ouverture, ce marché a permis de faciliter la commercialisation du bétail et l’acquisition de produits alimentaires de base dans une zone très enclavée, améliorant ainsi la sécurité alimentaire des populations. Ce document présente les démarches méthodologiques employées pour la mise en place de ce marché et fournit des documents de référence (plans, modèle de passation de marché).

Lire le document (28 p., 5 Mo) :

www.avsf.org/public/posts/1605/marche-_nomade_nord_mali_avsf_decembre2013.pdf


CILSS, novembre-décembre 2013
Le programme régional « accès aux marchés » du CILSS, a organisé dans les États membres de la CEDEAO, des réunions de partage d’information sur les flux transfrontaliers des produits agricoles et d’élevage, les tracasseries routières et la facilitation des transports à l’initiative du CILSS et sous l’égide des Gouvernements des États membres. Des rapports sur les flux agropastoraux transfrontaliers et sur les tracasseries routières en Afrique de l’Ouest sont publiés chaque mois en français et en anglais.
http://www.cilss.bf/spip.php?article385


Transformation des produits locaux


CTA, 17 février 2014
La National Association of Nigerian Traders (NANTS) a réalisé un examen de l’expérience du programme du gouvernement nigérian visant à introduire un mélange de farine de manioc dans la fabrication du pain, afin de réduire les dépenses annuelles d’importation de blé. Concernant l’adoption du pain au manioc, ce rapport de NANTS note « un intérêt chez 94% des Nigérians interrogés », mais que « le niveau de production du pain au manioc reste à ce jour insignifiant ». Plusieurs grands défis se posent à la mise en œuvre du programme de mélange de manioc : un déficit de manioc pour un usage industriel, des difficultés techniques à garantir la qualité requise de la farine de manioc, des exigences d’étiquetage peu claires, le manque de financement.
http://agritrade.cta.int/fr/Agriculture/Produits-de-base/Cereales/Des-negociants-nigerians-examinent-les-defis-qui-se-posent-a-l-initiative-du-pain-au-manioc


Formation


FERT, décembre 2013
Ce rapport d’évaluation vise à contribuer à tirer les premiers bilans de la mise en place de 4 collèges agricoles en milieu rural à Madagascar, dont l’objectif est de former les fils et filles d’exploitants agricoles au métier d’agriculteurs et d’agricultrices. Ce rapport détaille les objectifs, les ressources humaines et budgétaires ainsi que le fonctionnement de ce programme en place depuis 12 ans. Il en présente les forces et les limites, afin d’alimenter la réflexion sur la formation professionnelle agricole.

Lire le rapport (13 p.) :

www.fert.fr/wp-content/uploads/2014/02/MDG_Evaluation_Colleges-agricoles_Resum%C3%A9_Iram_2013.pdf ?ebede6


Fiches techniques et outils pratiques


INRAN, RECA Niger, 12 février 2014
Cette note destinée aux conseillers maraîchers (services techniques, GSC, OP) est un cas pratique de visite sur un site maraîcher : le périmètre irrigué du groupement féminin Wafakeye de Gothèye qui compte 12 ha cultivés par 113 femmes en bordure du fleuve Niger. Cette note détaille les observations qui ont été faites sur des poivrons et des piments (enroulement, fumagine, pucerons…) et les conseils qui ont été donnés aux productrices ou producteurs pour lutter contre ces problèmes.

Lire la note (3 p.) :

www.reca-niger.org/IMG/pdf/Conseil_CRA_Tillaberi1.pdf


INRAN, février 2014
L’un des facteurs limitant de la production agricole est l’insuffisance ou la carence des sols en éléments fertilisants. L’utilisation de la matière organique sous forme de compost est l’une des solutions écologiques et durables les plus recommandées. Il existe plusieurs méthodes de fabrication du compost. La technique du compostage aérien permet la fabrication à même le sol du compost à partir des débris organiques (fumier des animaux, ordures ménagères organiques, et autres matières organiques). Cette fiche technique décrit les différentes étapes de la fabrication du compost aérien et explique comment bien utiliser ce compost.

Lire la fiche (3 p.) :

www.reca-niger.org/IMG/pdf/FT_Compostage_aerien_INRAN.pdf


Changement climatique


Hub Rural, février 2014
Le Hub Rural a mis en ligne un nouveau répertoire d’information sur le changement climatique. Cet outil vise à offrir un accès rapide aux informations clefs sur les principales sources de financement pour des initiatives sur le changement climatique dans le domaine de l’agriculture, de la gestion des ressources naturelles et plus généralement du développement rural. Il s’adresse en particulier aux ministères sectoriels, aux organisations d’intégration régionale, aux organisations scientifiques et techniques, aux organisations de producteurs et aux ONG.
http://www.hubrural.org/Lancement-du-nouveau-Repertoire.html?lang=fr


Pesticides


FAO, février 2014
La FAO a réalisé trois études portant sur la gestion des pesticides en Afrique de l’Ouest. La première présente les risques importants liés à l’utilisation des pesticides en Afrique de l’Ouest et pesant sur la santé de l’homme et sur l’environnement. La seconde montre que les champs écoles de producteurs qui forment les agriculteurs aux méthodes alternatives de lutte contre les ravageurs sont parvenus à quasiment éliminer le recours aux pesticides toxiques au sein d’une communauté de cultivateurs de coton au Mali. La dernière s’intéresse aux dispositifs d’échantillonnage passif (PSD), des outils technologiquement simples qui piègent et concentrent une grande diversité de pesticides et autres produits chimiques trouvés dans l’environnement.
http://www.fao.org/news/story/fr/item/214092/icode/


Biocarburant


Farm, février 2014
Cet article explore les conditions auxquelles les biocarburants peuvent constituer un vecteur de développement pour l’Afrique. S’appuyant sur l’expérience du réseau JatroREF en Afrique de l’Ouest et sur l’expérience du biodiesel au Brésil, il met en évidence les facteurs clés suivants : une volonté politique forte, une administration publique capable de la traduire en acte, des industriels prêts à s’impliquer, des agriculteurs conscients de la nécessité de s’organiser, des financements pour accompagner ces différents acteurs, des garde-fous institutionnels, notamment en matière de droits fonciers.
http://www.fondation-farm.org/zoe.php?s=blogfarm&w=wt&idt=1650


Politique agricole


NEPAD, février 2014
Le NEPAD a lancé un site web dédié à l’anniversaire des 10 ans du processus CAADP/PDDAA et à la célébration en 2014 par l’Union africaine de l’année de l’agriculture. Ce site rassemble des informations concernant les rencontres passées et à venir, ainsi que les documents clefs du processus CAADP/PDDAA.
http://caadptenyearson.org/


Jeune Afrique, 15 février 2014
Cet article retrace l’évolution, depuis le début des années 1980 jusqu’aujourd’hui, des politiques publiques visant la filière cacao en Côte d’Ivoire. Il s’intéresse plus précisément à la réforme mise en place à partir du 31 janvier 2012 (prix minimum garanti pour le planteur, institution d’un marché à terme, aménagement de pistes rurales, réduction des coûts des intermédiaires) qui a permis une stabilisation des prix, une amélioration de l’entretien des vergers et de la qualité des fèves. La transformation locale (30% des fèves exportées) reste encore un défi.
http://economie.jeuneafrique.com/regions/afrique-subsaharienne/21223-il-y-a-du-tonus-dans-le-cacao.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Jeune_Afrique_Economie+%28Jeune+Afrique+Economie%29


Systèmes de production


Future Agricultures, février 2014
Cet article de Steve Wiggins montre que, contrairement à une idée répandue, l’agriculture connaît des gains de productivité plus importants que les autres secteurs de l’économie, y compris en Afrique. Cet article rappelle également que les quelques études de cas existantes témoignent de transformations impressionnantes dans les filières agricoles africaines. Notre connaissance de ces transformations reste encore trop limitée et devrait être approfondie.
http://www.future-agricultures.org/blog/entry/african-agriculture-is-growing-but-is-it-transforming#.Uwd0mc6PUlT


IFPRI, février 2014
L’IFPRI vient de publier un rapport sur le rôle des techniques agricoles dans la lutte contre l’insécurité alimentaire dans un contexte de rareté des ressources naturelles. Ce rapport explore l’impact sur les rendements et la sécurité alimentaire de plusieurs techniques agricoles : variétés résistantes aux sécheresses et aux inondations, gestion intégrée de la fertilité des sols, irrigation goutte-à-goutte, systèmes de semis direct (sans travail du sol), etc. Il s’intéresse au maïs, au blé et au riz.

Lire le rapport (174p, 6 Mo) :

www.ifpri.org/sites/default/files/publications/oc76.pdf

Lire la note sur le rapport (4 p.) :

www.ifpri.org/sites/default/files/publications/ib81.pdf


Agriculture familiale


RECA Niger, février 2014
Du 6 au 8 Février 2014 s’est tenu à Maradi (Niger) le Forum paysan transrégional sur l’Agriculture familiale. Des travaux se sont déroulés autour des thématiques de la sécurité alimentaire et de l’amélioration de la nutrition, de la gestion des ressources naturelles et de la protection de l’environnement et enfin de la dynamique foncière. Le forum a abouti à des recommandations et à un appel, demandant l’implication effective et réelle des organisations paysannes dans le processus de formulation du programme d’appui à la promotion de l’Agriculture familiale au Niger.

Télécharger le communiqué final (3 p.) :

www.reca-niger.org/IMG/pdf/1-_Communique_final_Forum_Maradi.pdf

Télécharger les recommandations (4 p.) :

www.reca-niger.org/IMG/pdf/2-_Recommandations_Forum_Maradi.pdf

Télécharger l’appel de Maradi (1 p.) :

www.reca-niger.org/IMG/pdf/3-_Appel_de_Maradi_Forum_Maradi.pdf

Télécharger les motions de remerciements (4 p.) :

www.reca-niger.org/IMG/pdf/4-_Motions_de_remerciements_Forum_Maradi.pdf


Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle


The Guardian, 18 février 2014
Le Guardian a publié une série d’articles sur la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, lancée en 2012 à l’initiative du G8. Ces articles s’intéressent en particulier aux plus de 200 engagements que les 10 gouvernements membres de la Nouvelle Alliance ont dû prendre, notamment concernant le régime fiscal, la législation sur les semences ou encore la mise à disposition d’investisseurs commerciaux de centaines de milliers d’hectares de terres. Ils analysent la manière dont ces engagements ont été pris et les impacts qu’ils pourraient avoir dans ces pays.

Lire les articles recensant les engagements des Etats membres de la Nouvelle Alliance :

http://www.theguardian.com/global-development/interactive/2014/feb/18/g8-fight-future-african-farming-interactive
http://www.theguardian.com/global-development/2014/feb/18/10-african-countries-g8-new-alliance-commitments

Lire l’article « La Nouvelle Alliance du G8, une nouvelle vague de colonialisme ? » :

http://www.theguardian.com/global-development/2014/feb/18/g8-new-alliance-condemned-new-colonialism

Lire l’article « L’aide au développement en Afrique : l’investissement privé comme nouvelle priorité » :

http://www.theguardian.com/global-development/2014/feb/18/aid-africa-private-sector-investment-priority-new-alliance

Lire les articles consacrés aux enjeux de la Nouvelle Alliance au Malawi, en Ethiopie et au Ghana :

http://www.theguardian.com/global-development/2014/feb/18/malawi-small-farmers-g8-new-alliance
http://www.theguardian.com/global-development/2014/feb/19/ethiopia-seed-bank-preserving-diversity-under-threat-g8-new-alliance
http://www.theguardian.com/global-development/2014/feb/18/ghana-g8-new-alliance-food-insecurity


Sécurité alimentaire


Oxfam, février 2014
Ce rapport se penche sur les éléments qui ont permis le succès de la stratégie Faim zéro au Brésil, qui a sorti 28 millions de personnes du cycle de la faim. Il met en évidence certaines conditions clés dans à cette réussite : une volonté politique forte et un plan cohérent, consistant, multidimensionnel et participatif. Un éditorial signé par les membres de la campagne CULTIVONS en Afrique de l’Ouest réfléchit aux modalités et aux défis en termes de capacités et de mobilisation sociale de la sous région à porter une initiative aussi ambitieuse.

Lire le rapport (94 p.) :

www.oxfam.org/sites/www.oxfam.org/files/rr-brazil-experience-food-nutrition-security-190214-fr_0.pdf


Le Monde, 16 février 2014
Les présidents de la Mauritanie, du Mali, du Niger, du Burkina Faso et du Tchad, réunis en mini-sommet dimanche 16 février à Nouakchott, ont créé le « G5 du Sahel », pour coordonner leurs politiques de développement et de sécurité face à des enjeux communs : gestion de ressources communes, terrorisme, insécurité alimentaire. Cet article explique brièvement le contexte, les enjeux et les objectifs de ce « G5 du Sahel ».
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2014/02/16/un-g5-du-sahel-pour-le-developpement-et-la-securite_4367635_3212.html


N°154, Afrique Verte, février 2014
Selon le bulletin d’Afrique Verte sur la situation alimentaire au Sahel, la tendance générale de l’évolution des prix des céréales est à la stabilité dans les trois pays début février. La situation alimentaire reste globalement satisfaisante grâce à la bonne disponibilité des céréales sur les marchés avec des prix relativement stables. Le bulletin fait également un point sur le déroulement de la campagne agricole, ainsi que sur les actions du gouvernement, des organismes internationaux et des ONG dans ces trois pays.

Lire le bulletin (8 p.) :

http://inter-reseaux.org/IMG/pdf/PSA_154-02-2014.pdf


CILSS, Fewsnet, février 2014
Selon le dernier bulletin d’information sur la sécurité Alimentaire du CILSS, le fonctionnement des marchés pourra demeurer satisfaisant au cours du premier trimestre 2014 avec des prix encore accessibles pour les ménages. En général, les niveaux des stocks ménages demeurent satisfaisants, contribuant ainsi à l’alimentation des ménages. Cependant, dans les zones de déficit de production prononcé du Niger et du Tchad, ces stocks commencent déjà à s’épuiser en janvier entrainant une dépendance précoce des ménages pauvres au marché.

Lire le bulletin (2 p.) :

www.cilss.bf/IMG/pdf/MENSUEL_SA_CILSS_FEWSNET_Dec13Janv14_final_ame_nde.pdf


Aide au développement


Groupe Initiative, 14 février 2014
Le premier projet de Loi d’orientation et de programmation sur la Politique française de développement et de solidarité internationale a été adopté par l’Assemblée nationale le 10 février 2014. Ce projet sera examiné au Sénat après les municipales de 2014. Dans cet article, les 10 ONG professionnelles de développement du Groupe initiatives se félicitent de l’adoption de cette loi, attendue depuis longtemps. Elles insistent sur les enjeux restant à aborder : le montant (faible) et la nature (plus de prêts, moins de dons) de l’APD française, la place des ONG dans la recherche et l’innovation.
http://www.gret.org/2014/02/politique-francaise-de-developpement-orientation-ou-programmation/


MAEE, 31 janvier 2014
Un nouveau site Web sur les dépenses de l’aide française au développement au Mali a été lancé. Il recense des informations clés et des données pour la cinquantaine de projet mis en œuvre par la France (budget, état d’exécution, objectif, finalité, partenaires, etc.). Le ministre chargé du développement Pascal Canfin confirme que la France a l’intention d’étendre ce projet de transparence à l’ensemble de ses 16 pays prioritaires et de développer des sites web similaires, par exemple pour la Mauritanie, le Sénégal et le Tchad.

Accéder au site :

http://transparence.ambafrance-ml.org/

Lire l’interview avec Pascal Canfin sur les enjeux de la transparence de l’aide :

www.rfi.fr/afrique/20140208-pascal-canfin-transparence-aide-developpement-mali-open-data-france


Brookings, février 2014
Cet article s’intéresse à la nature et objectifs de l’aide au développement de la Chine en Afrique. Il montre que, loin de rentrer dans une catégorisation simpliste, cette politique d’aide au développement est « bienveillante » sans pour autant être « altruiste ». Selon l’auteur, la Chine n’essaie pas d’utiliser l’aide au développement comme un moyen d’influencer les politiques nationales des Etats africains. La Chine n’aide pas non plus l’Afrique « pour rien » dans la mesure où ses projets en Afrique, s’ils visent le développement des pays concernés, améliorent également l’accès des entreprises chinoises aux ressources naturelles et marchés locaux africains.
http://www.brookings.edu/research/opinions/2014/02/07-china-aid-to-africa-sun?rssid=global+development&utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+BrookingsRSS%2Ftopics%2FGlobalDevelopment+%28Brookings+Topics+-+Global+Development%29


Société civile


CCFD, IRIS, février 2014
Le CCFD en partenariat avec l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) a publié un « Baromètre des sociétés civiles », visant à appréhender le rôle joué par les sociétés civiles dans la transformation sociale et dans les relations internationales. Cette publication montre notamment qu’il existe en Afrique un contexte international et local très favorable au développement des sociétés civiles qui ont réussi à impulser de réelles dynamiques. Le Sénégal, le Niger, la République démocratique du Congo, le Burundi et le Mali sont ainsi les 5 pays les mieux classés.

Lire la publication (63 p., 5 Mo) :

http://ccfd-terresolidaire.org/IMG/pdf/barometre-des-societes-civiles.pdf

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS