Accueil du site > Bulletin de veille > Bulletin de veille Inter-réseaux n°195 - 24 mai 2012

Bulletin de veille Inter-réseaux n°195 - 24 mai 2012

Veuillez trouver ci-dessous un nouveau bulletin de veille sur le développement rural.

Ce mois-ci, de nombreuses références autour du foncier, du G8, de la sécurité alimentaire, du coton, etc.

N’hésitez pas à réagir par retour de mail à l’une ou l’autre de ces références, ce bulletin de veille est aussi l’occasion d’engager le débat au sein d’Inter-réseaux.

Vous pouvez également consulter ce bulletin sur le site web d’Inter-réseaux : www.inter-reseaux.org

Bonne lecture !

L’équipe d’Inter-réseaux Développement rural

Sommaire

A la une
- Interview : Mamadou Cissokho expose à Inter-réseaux les grands enjeux de l’année 2012
- Entretien avec Mahamadou Hassane, secrétaire général de la FUCOPRI

Foncier
- Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts : le texte adopté

Sécurité alimentaire
- G8 : Une Nouvelle alliance pour la sécurité et la nutrition
- Bulletin spécial du CILSS : Insécurité alimentaire critique dans une grande partie de la bande sahélienne
- Communiqué Agrhymet : Une pluviométrie normale à légèrement excédentaire est attendue du Tchad à l’Est du Mali
- Afrique Verte : Gestion Crises Niger et Mali - Textes importants - crise 2012
- Rapport du PNUD sur le développement humain en Afrique 2012 : Vers une sécurité alimentaire durable

Coton
- Deux articles de presse sur l’abandon du coton OGM par le Burkina Faso

Agro-industrie
- Agrobusiness : un potentiel à transformer (Jeune Afrique)

Coopération
- Actes de la Journée d’études IRAM sur « Les changements politiques, sociaux et économiques au Sahel : Quelles implications pour les politiques de développement et les dispositifs de coopération ? »

Mauritanie
- Atlas du sud-est Mauritanien : dynamiques rurales (GRDR)

Burkina Faso
- Cadre d’action pour l’investissement agricole au Burkina Faso (OCDE)

Rio + 20
- Rio + 20 : le draft zéro officiel
- Rio + 20 : un draft alternatif proposé par la FPH
- Rio +20 : l’appel de Via Campesina

Formation agricole et rurale
- Etude Bénin du Réseau FAR


A la une

Mamadou Cissokho expose à Inter-réseaux les grands enjeux de l’année 2012
Inter-réseaux, 15 mai 2012
Dans cette interview donnée à Inter-réseaux, Mamadou Cissokho brosse un tableau alarmant du contexte ouest-africain au début de l’année 2012, et fait part de sa crainte que les crises nombreuses ne mobilisent les attentions et les efforts au détriment des politiques de long terme. Faisant le tour des diverses crises qui secouent l’Afrique, de la mauvaise campagne agricole au Sahel à la crise militaire en Libye et au Mali, en passant par les tensions confessionnelles au Nigeria, sans oublier la crise qui touche l’Europe, le leader paysan s’inquiète : « le contexte n’est pas favorable et en premier lieu pour les paysans, eux qui ont déjà des problèmes, eux qui sont faibles économiquement, dispersés, nombreux, particulièrement fragiles ».
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/mamadou-cissokho-expose-a-inter

Entretien avec Mahamadou Hassane, secrétaire général de la FUCOPRI
Inter-réseaux, 22 mai 2012
Dans cette interview donnée à Inter-réseaux, Mahamadou Hassane présente les activités de la FUCOPRI, unique OP rizicole au Niger, dont les principales sont au nombre de deux : « l’intermédiation pour la commercialisation primaire (du paddy) ; l’appui à l’approvisionnement en intrants (engrais principalement, et semences et produits phytosanitaires) ». Il décrit ensuite en détail le processus de commercialisation du paddy. La Fédération a joué le rôle d’intermédiaire entre l’Etat et les coopératives, à la suite de la faillite de la société RINI, qui assurait la transformation du paddy et la commercialisation du riz. Mahamadou Hassane explique également le système d’approvisionnement en intrants et les perspectives de la FUCOPRI. Il nous offre ainsi le regard technique d’un praticien sur l’organisation d’une filière « par le bas ».
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/entretien-avec-mahamadou-hassane

Foncier

Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts : le texte adopté
FAO, 11 mai 2012
La FAO annonce la signature d’un accord qui fera date : « Les nouvelles Directives volontaires pour une Gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale énoncent les principes et pratiques pouvant servir de référence aux gouvernements lors de l’élaboration des lois et de l’administration des droits relatifs aux terres, aux pêches et aux forêts ». Ces directives ont entre autres pour objectif de lutter contre l’accaparement des terres, notamment en garantissant des droits de tenure légitimes aux paysans, même dans le cadre de systèmes informels. Cet accord capital – bien que non contraignant pour les Etats – devrait être suivi de la production par la FAO « d’outils techniques permettant aux pays de les adapter à leurs contextes locaux ».
http://www.fao.org/news/story/fr/item/142613/icode/
Lire les Directives Volontaires disponibles en plusieurs langues :
http://www.fao.org/nr/tenure/voluntary-guidelines/fr/
Télécharger le document en français :
http://www.fao.org/fileadmin/user_upload/nr/land_tenure/pdf/VG_Final_FR_May_2012.pdf
Article de presse sur le sujet :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/05/10/des-directives-pour-encadrer-les-achats-de-terres_1698940_3244.html

Sécurité alimentaire

G8 Action on Food Security and Nutrition
G8, 18 mai 2012
Dans un communiqué publié avant le sommet du G8 de Camp David, tenu le 19 mai 2012, les pays membres annoncent leur adhésion à la « Nouvelle alliance pour la sécurité et la nutrition » destinée à assurer une croissance agricole soutenue et inclusive à l’échelle mondiale. L’objectif fixé est ambitieux, puisqu’il s’agit de sortir 50 millions d’Africains de la pauvreté au cours des dix prochaines années. Pour atteindre ce but, le communiqué dresse une liste d’initiatives, dont la plus controversée est sans nul doute l’association d’entreprises multinationales à cette alliance, sous la forme d’une promesse d’investissement « de plus de 3 milliards de dollars dans l’ensemble de la chaîne de valeur agricole dans les pays du Partenariat pour la croissance de l’Afrique ».
http://www.canadainternational.gc.ca/g8/summit-sommet/fssa-2012-05-18.aspx?lang=fra&view=d
Télécharger l’ensemble des documents relatifs au sommet de Camp David :
http://www.state.gov/e/eb/rls/othr/2012g8/index.htm
Lire la Lettre de Mamadou Cissokho (au nom de la société civile ouest africaine) au Président de l’UA, au sujet du G8 et des investissements étrangers dans l’agriculture africaine
http://www.iatp.org/files/G8Lettre%20au%20President%20de%20l_UA.pdf
Voir plusieurs articles de presse sur le sujet :
G8 : 45 entreprises s’engagent à investir 3 milliards $ dans l’agriculture africaine
http://www.agenceecofin.com/index.php?option=com_k2&id=4929&view=item&Itemid=264&tmpl=component&print=1
Selon les ONG, le sommet du G8 est une "occasion ratée" dans la lutte contre la faim
http://www.lemonde.fr/international/article/2012/05/22/selon-les-ong-le-sommet-du-g8-est-une-occasion-ratee-dans-la-lutte-contre-la-faim_1705291_3210.html

Insécurité alimentaire critique (phase 3) dans une grande partie de la bande sahélienne
Cilss, avril 2012
Le Cilss, dans un bulletin spécial, fait le point sur la crise qui frappe le Sahel : « trois pays font face à une situation difficile, la Mauritanie, le Mali et le Tchad où se combinent des facteurs négatifs d’ordre naturel et socio-politique » mais « des taux de malnutrition aiguë proches du seuil d’urgence sont notés dans presque toutes les régions du Niger ainsi qu’au Burkina dans le Sahel, le Mouhoun et la Tapoa » ; « deux autres sont dans une situation intermédiaire : le Burkina Faso et le Niger » ; « enfin, le Sénégal présente une situation contrastée ». Le document inclut la situation alimentaire projetée en juin 2012, ainsi qu’un état des lieux sur les marchés en mars, et émet une série de recommandations.
Télécharger le document (PDF, 4 pages) :
http://www.cilss.bf/IMG/pdf/bulletin_Cadre_Harmonise_avril_2012.pdf

Une pluviométrie normale à légèrement excédentaire est attendue du Tchad à l’Est du Mali
Cilss, 22 mai 2012
Dans un communiqué, le Cilss publie les prédictions de ses experts en météorologie pour la saison des pluies 2012. Le document inclut une prévision du cumul pluviométrique de la saison culturale, une prévision de la date de démarrage de la saison culturale et une prévision des écoulements dans les principaux bassins. La situation apparaît contrastée, avec une « pluviométrie normale à légèrement excédentaire du Tchad à l’Est du Mali de même que dans les parties septentrionales du Nigéria, Bénin, Togo, Ghana et Côte d’Ivoire », mais normale à déficitaire dans le Sahel Ouest.
Télécharger le communiqué (PDF, 8 pages) :
http://www.cilss.bf/IMG/pdf/communique_PRESAO2012.pdf

Gestion des crises au Niger et Mali - Textes importants - crise 2012
Afrique Verte, 20 mai 2012
Afrique Verte met en ligne un ensemble de documents relatifs à la crise alimentaire au Sahel. Citons notamment le cadre de coopération signé à l’occasion de la rencontre du Resogest début mars, un bulletin OCHA de la fin mars faisant le point sur la crise au Niger et au Mali. Il permet d’embrasser, en quelques clics, l’ensemble des étapes de la crise et les initiatives des institutions, ONG et OP pour en limiter les effets.
http://www.afriqueverte.org/index.cfm?rub=-1&theme=2&categ=1&actu=227

Rapport sur le développement humain en Afrique 2012 : Vers une sécurité alimentaire durable
PNUD, 15 mai 2012
Dans sa présentation de ce rapport, le PNUD indique que « l’amélioration de la sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne ne repose pas seulement sur l’augmentation de la production agricole, ni même sur le renforcement de la nutrition [...]. Il repose sur la mise en place d’un changement structurel profond grâce à l’adoption d’une approche multisectorielle dans toutes les interventions de développement, depuis l’accès à la santé et à l’infrastructure, telle que les routes, à une augmentation des opportunités d’emploi, en passant par l’autonomisation des femmes ». Pointant la stagnation des rendements céréaliers au cours des 50 dernières années, la baisse des précipitations, l’explosion démographique et l’accès restreint des producteurs aux marchés, ce document appelle donc de ses vœux une réforme radicale des politiques agricoles.
http://www.undp.org/content/undp/fr/home/librarypage/hdr/africa-human-development-report-2012/
Télécharger le résumé du rapport (PDF, 24 pages) :
http://www.undp.org/content/dam/undp/library/corporate/HDR/Africa%20HDR/French_AfHDR_summary.pdf
Rapport complet (PDF, 190 pages, en anglais) :
http://www.undp.org/content/dam/undp/library/corporate/HDR/Africa%20HDR/UNDP-Africa%20HDR-2012-EN.pdf

Coton

Cette année le Burkina Faso abandonne le coton OGM
RFI, 10 mai 2012
Retournement au Burkina Faso : les producteurs reviennent en masse vers le coton traditionnel. Au mois de mars, le directeur de la Société burkinabè des fibres textiles réaffirmait pourtant sa confiance dans ces semences que, clamait-il, « si cela ne tenait qu’à eux, les producteurs cultiveraient à 90 % » (voir le BDV n°192 du 23 mars : http://www.inter-reseaux.org/bulletin-de-veille/article/bulletin-de-veille-no192-23-mars). Outre qu’il exige « une dose très précise d’engrais », alors que les producteurs ont tendance à détourner pour sa culture des intrants utilisés pour d’autres semences, le coton Monsanto produit des fibres trop courtes. Par conséquent, cette année, « les surfaces OGM devraient de leur côté passer de 70 % à 40 %, un très fort recul ».
http://www.rfi.fr/emission/20120510-cette-annee-le-burkina-faso-abandonne-le-coton-ogm

Abandon du coton Bt par le Burkina Faso : « Nous sommes surpris par cette information »
Lefaso.net, 14 mai 2012
La Sofitex n’a pas tardé à démentir les informations rapportées par RFI (voir la référence précédente) : interrogé par Lefaso.net, le docteur Déhou Dakuo, directeur du développement de la production cotonnière, conteste le retour aux semences traditionnelles. Concernant les rendements, il annonce des mesures pour lutter contre le mélange des semences (OGM et traditionnelles), qui pourrait être le fait de manipulations ou de problèmes survenus lors du transport, et une campagne de formation sur la bonne utilisation des semences. Concernant la longueur des fibres, le docteur Dakuo assure que Monsanto travaille à résoudre le problème et que « dans un ou deux ans, [il] sera résolu ». Enfin, il réaffirme l’engagement de la Sofitex en faveur du coton Bt. Affaire à suivre !
http://www.lefaso.net/spip.php?article47965&rubrique3

Présentation de l’Agenda Coton-textile révisé (UEMOA)
UEMOA, 2010
Face aux difficultés rencontrées par les filières coton des pays de l’UEMOA et pour lutter contre la concurrence jugée déloyale des pays développés, « les autorités de l’Union ont décidé en 2003 de mettre en place une stratégie pour une meilleure gestion de la filière coton-textile dans l’UEMOA, appelée « Agenda pour la compétitivité de la filière coton-textile dans l’UEMOA » ». Après de premiers résultats mitigés, l’UEMOA a décidé d’amender cette stratégie, avec l’aide du programme Tous ACP de l’UE. Cinq objectifs stratégiques ont été fixés, parmi lesquels une amélioration de la productivité des filières, de la qualité du coton, et un appui au développement et à la promotion de la filière oléagineuse. A chaque objectif sont associés un ensemble de préconisations.
http://www.uemoa.int/Pages/Programmes_Projects/Point%20Focal%20R%C3%A9gional%20COS-Coton%20UEMOA/Pr%C3%A9sentation%20Agenda%20Coton-textile%20r%C3%A9vis%C3%A9.aspx

Agro-industrie

Agrobusiness : un potentiel à transformer
Jeune Afrique, 14 mai 2012
Ruée des investisseurs, notamment chinois et singapouriens (le géant Olam), mais aussi succès de certains acteurs locaux (le sénégalais Patisen) : l’industrie agro-alimentaire représente, aux yeux de nombreuses entreprises, mais aussi de l’organisation des Nations-Unies pour le développement industriel (Onudi), l’avenir de l’Afrique. Jeune Afrique offre un aperçu de la question, notamment appuyé sur des témoignages d’investisseurs et d’experts. L’agro-industrie est-il la solution à la crise alimentaire de grande ampleur qui se profile ?
http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/JA2678p118-120.xml0/agriculture-investissement-agroalimentaire-agro-industrieagro-industrie-un-potentiel-a-developper.html

Coopération

Actes de la journée d’études Iram sur « Les changements politiques, sociaux et économiques au Sahel : Quelles implications pour les politiques de développement et les dispositifs de coopération ? »
Iram, mars 2012
Les actes de la journée d’études de l’Iram sur les changements survenus au Sahel, tenus le 24 juin 2011, ont été récemment publiés. Vous y trouverez les interventions suivantes :
- l’implantation d’Aqmi dans les régions nord du Sahel : facteurs géopolitiques nationaux, régionaux et internationaux (Pierre Boilley) ;
- la transition démographique bloquée (Dominique Gentil) ;
- la montée en puissance des pays émergents dans les échanges extérieurs des pays sahéliens (Jean-Jacques Gabas). Ces interventions ont été suivies de tables rondes respectivement consacrées aux stratégies de développement pour l’emploi des jeunes et les dispositifs de coopération dans les zones touchées par le terrorisme et les trafics.
Télécharger les actes (PDF, 24 pages) :
http://www.iram-fr.org/iram-actualite-detail.php?produit=general&id_actu=49

Mauritanie

Atlas du sud-est Mauritanien : dynamiques rurales
GRDR (Groupe de recherche et de Réalisations pour le Développement rural), avril 2012
Ce document « synthétise une partie de la bibliographie disponible sur l’historique de cette région et valorise la recherche-action que le GRDR et ses partenaires y mènent depuis une dizaine d’années. Il présente une analyse rétrospective des dynamiques démographiques, économiques, sociales et environnementales observées sur le XXème siècle dans une région peu médiatisée. Cet atlas vient compléter les analyses conjoncturelles dominantes sur lesquelles la plupart des acteurs du développement s’appuient pour agir. » Illustré de nombreuses cartes, c’est donc le vademecum indispensable à ceux qui travaillent sur la Mauritanie, et souhaitent comprendre plus en profondeur les dynamiques à l’œuvre.
Télécharger l’atlas (PDF, 174 pages) :
http://www.grdr.org/IMG/pdf/Atlas_def_BD_v6.pdf

Burkina Faso

Cadre d’action pour l’investissement agricole au Burkina Faso
OCDE, 2012
Cet ouvrage présente un examen complet des politiques d’investissement agricole au Burkina Faso. Il se concentre sur « les obstacles politiques entravant l’investissement privé dans l’agriculture » et formule des recommandations portant notamment sur la facilitation de l’investissement, la valorisation des ressources humaines, le développement de l’infrastructure, celui du secteur financier, ou encore la politique de l’environnement. En annexe sont présentées de très nombreuses données sur le secteur agricole au Burkina Faso. Ce (très long) document constitue donc une référence extrêmement utile.
Télécharger le document (135 pages) :
http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/finance-and-investment/cadre-d-action-pour-l-investissement-agricole-au-burkina-faso_9789264169098-fr

Rio + 20

Rio + 20 : le draft zéro officiel
ONU, janvier 2012
Le draft officiel de la déclaration du Rio +20, prévu le 22 juin 2012, a été mis en ligne (en anglais). Ce document se divise en quatre parties et 128 paragraphes :
- renouvellement de l’engagement politique pris à Rio ;
- l’économie verte dans le contexte du développement durable et de l’éradication de la pauvreté ;
- le cadre institutionnel du développement durable ;
- le cadre d’action et de suivi. Il s’agit donc d’un document indispensable dans la perspective du Rio +20.
http://www.uncsd2012.org/rio20/futurewewant.html

Rio + 20 : un draft alternatif proposé par la FPH
FPH, mai 2012
En réaction au draft officiel, la Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l’homme (FPH) a rédigé un « draft zéro alternatif » reprenant point par point les propositions de celui-ci. Pour la FPH, il ne faut pas seulement renouveler l’engagement politique (partie I), mais le rénover. Il faut également rénover les modes de consommation et de production, mais aussi de gouvernance. Ce document stimule la réflexion, en opposant à l’approche des pays du G8 une vision véritablement alternative.
http://www.agter.asso.fr/article812_fr.html

Rio +20 : l’appel de Via Campesina
Via Campesina, mai 2012
La Via Campesina dresse un constat sévère des deux décennies écoulées depuis la conférence de Rio. Reprenant le slogan de « l’économie verte », la Via Campesina commente : « cette économie soi-disant verte propage le même modèle néolibéral qui cause le chaos climatique et les autres crises sociales et environnementales que nous connaissons aujourd’hui ». De plus, « aucune distinction n’est faite dans les négociations entre l’agriculture paysanne et l’agriculture industrielle. Les effets différenciés de ces deux modèles agricoles en matière de pauvreté, climat et autres questions sociales ne sont pas pris en compte ». En conclusion, l’organisation lance un appel à la formation d’un campement permanent à Rio de Janeiro et déclare la semaine du 5 juin 2012 « Semaine pour la défense de l’environnement et contre les multinationales ».
http://movimientos.org/madretierra/show_text.php3?key=20307

Formation agricole et rurale

Dispositifs et systèmes de financement de la formation agricole et rurale : enquête sur neuf centres de formation au Bénin
Réseau FAR, avril 2012
Le réseau FAR publie les résultats d’une enquête sur neuf centres de formation agricole et rurale au Bénin, menée par M. Djégui Jérôme Makin. Ce travail extrêmement minutieux et détaillé présente un tableau complet de la formation, et émet une série de recommandations. Il s’agit d’adapter la formation aux besoins du secteur, de la financer, de la diffuser et d’améliorer le fonctionnement institutionnel.
Télécharger l’enquête (PDF, 170 pages) :
http://www.reseau-far.com/outils/actualites/details-actualite/article/etude-bebib-reseau-far.html





Bulletin de veille rédigé par Thomas Fourquet, sous la coordination de l’équipe d’Inter-réseaux.
Remerciements au réseau des veilleurs en ligne.

Si vous avez des ressources intéressantes, n’hésitez pas à les partager : écrivez nous à veille@interreseaux.org

Vous êtes plus de 6000 abonnés à nous lire ! Merci de penser à nous signaler si vous publiez ce bulletin de veille sur votre site internet.

Retrouvez l’ensemble des bulletins de veille parus à : http://www.inter-reseaux.org/bulletin-de-veille/

Pour inscrire un ami ou un collègue, allez à : http://www.inter-reseaux.org/spip.php?page=sinscrire

Réalisé avec le soutien de :


Forum - Participez !

Répondre à cet article